[Vidéo] l’arbre va tomber au parc de l’Anguille

[Vidéo] l’arbre va tomber au parc de l’Anguille

C’est l’histoire d’un arbre, un magnifique peuplier dans le parc de l’Anguille qui a fini sa vie sous le coup des tronçonneuses.

Publicité

Un courrier de l’Eurométropole prévenait les riverains du parc de la Villa Schmidt (ou de l’Anguille c’est selon) de l’abattage d’un peuplier entre le 28 et le 29 janvier 2021 en fonction de la météo.

Depuis le terrible drame de 2001 du parc du Pourtales dans lequel la Ville de Strasbourg a été condamnée , les services de l’Eurométropole sont particulièrement vigilants sur l’état de santé des arbres de Strasbourg. Vous avez été quelques à vous émouvoir de la coupe de cet arbre d’autant que c’était l’un des plus beau et haut du parc de l’Anguille. 

Ce qui fait dire par exemple à Loïc : 

Je comprends le principe (de précaution – NDLR) mais j’aurais espéré des mesures transitoires moins radicales… Réduction de la prise au vent en réduisant sa taille par exemple, sécurisation par tirant d’encrage, bref des solutions alternatives (présentant un coût je le concède volontiers) existant certainement pour un si beau, et grand arbre.

L’arbre a finalement été tronçonné mercredi 28 avril vers 14h00. En voici la vidéo : 

Bon, nous au Blog, on est un peu comme Loïc, couper un arbre est toujours quelque chose qui nous émeut. On est comme Idéfix, le petit chien d’Obélix dans le domaine des Dieux qui ne supporte pas la vue d’un arbre arraché. 

On est comme Idéfix… / Le domaine des Dieux © Editions Albert René

Nous le reconnaissons nous ne sommes pas spécialiste mais on trouve que l’argument “fragile en conditions climatiques défavorables” est un peu flou et que cela mériterait au minimum un peu de pédagogie : Comment sont fait les mesures ? C’est quoi fragile ? Était-il malade ? …D’autant qu’un petit coup d’oeil sur sa base nous a laissé septique sur la “fragilité”. Mais on veut bien être convaincu du contraire…

Combien d’années faudra-t-il pour avoir un arbre d’une telle taille ? Ne faudrait-il pas profiter de ces abattages pour justement replanter dans la foulée (en respectant le cycle des pousses, bien sûr…).

 

Lettre d’information

Commentaires

La Robertsau en image

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité