Ça va construire chemin du Beulenwoerth

Ça va construire chemin du Beulenwoerth

Les “dents creuses”, espace de respiration de la ville, sont pris d’assaut par les promoteurs avec la bénédiction de la Ville de Strasbourg. Exemple chemin du Beulenwoerth.

Publicité

Les “dents creuses”, espace de respiration de la ville, sont pris d’assaut par les promoteurs avec la bénédiction de la Ville de Strasbourg. Exemple chemin du Beulenwoerth.

Deux promoteurs vont se partager le terrain chemin du Beulenwoerth : Stradim et Perspective suite à la modification du POS autorisé par la Ville et l’Eurométropole en mars 2016.

Il n’y a pas encore d’informations précises sur le projet de Perspective. En revanche, Stradim procède déjà à la commercialisation des lots avec une boutique éphémère sur place (ouverte l’après-midi), Le parc de l’Europe. 

Le Parc de l’Europe, va propose des logements du studio au 6 pièces à environ 4500 €/m²

Dans un environnement privilégié, proche du quartier européen et du parc de l’Orangerie, Le Parc de l’Europe vous offre la possibilité de devenir propriétaire d’un patrimoine d’exception.

Le Parc de l’Europe vous propose des logements du studio au 6 pièces avec possibilité de réalisation sur-mesure, agrémentés de belles terrasses et pour certains lots la possibilité de prolonger votre appartement d’un magnifique jardin privatif.

L’interprétation architecturale contemporaine se nourrit des modes de vie actuels. Elle permet à la résidence Parc de l’Europe de proposer tout le confort dont vous rêvez. Intégralement close et sécurisée, elle s’implante dans un écrin de verdure, offrant tranquillité et qualité de vie à ses hôtes.

On notera que les promoteurs se vantent toujours, non sans ironie,  dans leur arguments publicitaires, de s’implanter dans un “écrin de verdure”, alors qu’ils contribuent eux-mêmes à le faire disparaître. 

Enregistrer

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

Sur le Blog de la Robertsau : 

Le site de Stradim.

 

Publicité
Publicité