Géothermie profonde : la réaction d'un Robertsauvien

Géothermie profonde : la réaction d'un Robertsauvien

Bertrand Hirtz nous a fait parvenir une réaction suite au débat au conseil municipal de Strasbourg sur la géothermie profonde du 16 octobre 2014. “Suite à l’interpellation en conseil municipal de Strasbourg sur le projet de géothermie profonde à la Robertsau au port à pétroles et les réponses données, je suis encore plus inquiet qu’avant….

Publicité

Bertrand Hirtz nous a fait parvenir une réaction suite au débat au conseil municipal de Strasbourg sur la géothermie profonde du 16 octobre 2014.

tribune

Bertrand Hirtz
Bertrand Hirtz – © DR

“Suite à l’interpellation en conseil municipal de Strasbourg sur le projet de géothermie profonde à la Robertsau au port à pétroles et les réponses données, je suis encore plus inquiet qu’avant.

Mme Kohler a parlé de contre-vérités sans répondre clairement aux interrogations posées. M. Bies a dit que “ce n’était pas digne d’un élu d’affoler les populations” et de faire référence au journal de la Robertsau l’Écho. Et la réponse de M. Jund fut des plus surprenantes : dans un premier temps il justifie ce forage dans le cadre de la transition énergétique, puis annonce que c’est du droit minier, donc du ressort de l’État.

Et maintenant où en sommes-nous ?

À ce jour, aucune réunion d’information n’a été organisée par la mairie à Strasbourg avec les associations de la Robertsau, alors que les associations de Kehl en ont déjà eu plusieurs fois et le sujet a été débattu en conseil municipal. Le conseil municipal de Kehl a voté pour un recours contre les différents projets et ils ont créé une Bürger Initiative pour faire opposition. Si l’ADIR (Association de Défense des Intérêts de la Robertsau) n’avait pas été en partenariat avec les associations de Kehl nous n’en aurions rien su.

La transition énergétique, nous sommes pour, mais pas dans ces conditions d’opacité et avec des solutions d’extrême dangerosité. Comment peut-on autoriser un forage dans une zone Seveso ? Pourquoi les élus de Strasbourg ont-ils été aussi vagues sur le sujet ou ont semblé le découvrir ?

La géothermie profonde génère des risques considérables et aucun élu de la majorité n’a été en mesure de répondre aux questions légitimes d’un élu de l’opposition. Les forages, identiques à celui prévu à la Robertsau, de Landau et de Bâle ont déjà fait la Une des journaux pour leurs conséquences catastrophiques sur les habitations dans un rayon de 10km suite aux microséismes qu’ils déclenchent.

Comment une société comme Fontroche, n’ayant aucune expérience dans le domaine, peut-elle avoir eu l’autorisation, sur un terrain de la ville, dans une zone entourée de cuves remplies de produits hautement dangereux et aux abords du Parlement Européen ?

J’attendais une réponse plus complète de la part de nos élus, me voilà fort déçu.”

Bertrand HIRTZ

ensavoirplus

Interpellation de Thierry Roos au conseil municipal sur les projets de géothermie à la Robertsau

Projet de géothermie profonde à la Robertsau : au nom du developpement durable, peut-on rajouter une couche de risque dans une zone à risque ?

L’Echo de la Robertsau n° 254. L’ADIR entre stupeur et tremblements

Géothermie, le Conseiller Général du canton de la Robertsau interpelle le préfet

ensavoirplusfin

Lettre d’information

On vélorutionne le 26 avril ?

Mart O’Pickers en concert

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité