Géothermie, le Conseiller Général du canton de la Robertsau interpelle le préfet

Géothermie, le Conseiller Général du canton de la Robertsau interpelle le préfet

Yves Le Tallec a interpellé le préfet au sujet du projet de forage de géothermie profonde à la Robertsau. Nous reproduisons ci-dessous son texte. “Monsieur le Préfet, Depuis presque deux années que vous êtes en poste à Strasbourg, je ne doute pas un instant que vous n’ayez pris quelques instants pour découvrir le poumon vert…

Publicité

Yves Le Tallec a interpellé le préfet au sujet du projet de forage de géothermie profonde à la Robertsau. Nous reproduisons ci-dessous son texte.

yvesletalec“Monsieur le Préfet,

Depuis presque deux années que vous êtes en poste à Strasbourg, je ne doute pas un instant que vous n’ayez pris quelques instants pour découvrir le poumon vert de Strasbourg : la forêt de la Roberstau.
Je suis également certain que pour vous y rendre vous avez longé le renommé Port aux Pétroles en empruntant la célèbre Route EDF.
En effectuant cette promenade, vous avez pu embrasser d’un seul regard une large partie des problèmes du canton et plus largement de l’environnement à Strasbourg.

En effet, le quartier maraîcher a la spécificité de disposer sur son territoire d’un important terminal pétrolier à quelques mètres des premières habitations. Dans le cadre du Plan de Protection des Risques Technologiques que vous avez initié et qui fait actuellement l’objet d’un recours, vous avez envisagé de fermer l’accès à la Forêt de la Robertsau par la Route EDF. D’ailleurs, deux supports de barrières viennent d’être installés Quai Jacoutot, ce qui présage une fermeture imminente.

Ensuite, le sous-sol de la Roberstau renferme une vraie  richesse : l’eau chaude. D’ailleurs, un projet d’exploitation d’un forage en  géothermie profonde est passé sur votre bureau et vous l’avez autorisé moyennant quelques réserves et notamment l’un qui porte sur le fait que le forage est implanté au milieu du Port aux Pétroles… Finalement, comme en témoigne la très belle exposition présentée en ce moment même dans notre Hôtel du Département sur l’histoire de Pechelbronn, ce n’est peut-être pas de l’eau que l’on va trouver…

Cela étant, ces projets posent de vraies questions sur le devenir de ce poumon vert de Strasbourg. Alors que Kehl a porté plainte pour contrer un forage en géothermie profonde, de ce côté-ci du Rhin, on semble plutôt enclin à laisser faire.

Ma question est donc simple et je le dis sereinement en ayant conscience que la peur et l’angoisse ne sont jamais bonnes conseillères.
Mais en maintenant le Port aux Pétroles à la Robertsau alors qu’on aurait pu imaginer son transfert à Reichstett par exemple, en interdisant l’accès à la magnifique forêt de la Robertsau dont on attend toujours le classement, en autorisant le forage géothermique au milieu de cuves à pétrole avec un classement SEVESO. Ne jouons nous pas à l’apprenti sorcier au détriment des populations qui vivent sur un baril de poudre.

Je vous remercie des réponses que vous voudrez bien apporter à ce questionnement.”

Yves Le Tallec

ensavoirplus

Interpellation de Thierry Roos au conseil municipal sur les projets de géothermie à la Robertsau

Projet de géothermie profonde à la Robertsau : au nom du developpement durable, peut-on rajouter une couche de risque dans une zone à risque ?

L’Echo de la Robertsau n° 254. L’ADIR entre stupeur et tremblements

La vidéo de l’interpellation de Thierry Roos au Conseil Municipal du 13 octobre 2014

ensavoirplusfin

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Commentaires

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité