[On a testé] La Sandkischt à la maison

[On a testé] La Sandkischt à la maison

Vous connaissez notre “abnégation” pour tester les restaurants de la Robertsau. Aujourd’hui, la légendaire choucroute de la Sandkischt s’invite à notre domicile.

Publicité

C’est peu dire que la choucroute de la Sandkischt (voir notre article La choucroute de la Sandkischt) est une légende. D’abord, la patronne Sylvaine Honoré, ne l’a met pas toujours à la carte, et sait l’offrir avec parcimonie. C’est dire si le plat emblématique de l’Alsace se mérite. 

Si les restaurants de la Robertsau pouvaient compter sur les commandes du soir, depuis le couvre-feu de 18h00 cela est bien plus compliqué. La Sandkischt sort donc son va-tout pour éveiller les sens gastronomiques des habitants du quartier. Et dès que nous avons été au courant de la nouvelle, nous nous sommes précipités rue de la Carpe-Haute (notre abnégation…).

D’ailleurs, il n’y a pas que la fameuse choucroute, mais bien tous les plats emblématiques du restaurant que vous pouvez chercher pour déguster à domicile. Mais nous y reviendrons. 

Donc, nous recevons le message du restaurant La Sandkischt qui nous informe de la prochaine disponibilité de la fameuse choucroute : 

Ni une ni deux, nous commandons la précieuse et rendez-vous est pris pour chercher le porte-étendard de la gastronomie alsacienne. C’est l’occasion de retrouver Sylvaine Honoré, de parler du quartier, de prendre des nouvelles… 

Une fois à la maison, nous pouvons enfin ouvrir la fameuse boite, coffre qui renferme le fameux plat et son fumet unique. 

Un peu d’astuce et d’espliégleire, comme dirait l’autre, et voici la choucroute sur une belle assiette pour nous offrir un beau festin de rois à la maison. Certes, encore une fois, cela ne vaut pas de la déguster dans le cadre de la Sandkischt, mais c’est toujours un plaisir pour les connaisseurs. Le plat est accompagné, comme il se doit de la bonne boisson que nous avons bue avec modération. 

Et enfin, nous n’avons pas résisté au plaisir d’un bon petit vacherin maison, pour faire “glisser la chose”. Nous finissons le reposa une belle note gourmande et sucrée. 

Ce Week-end, le restaurant la Sandkischt vous propose en plus un Baekeoffe à emporter. En plus des plats de la carte et sa fameuse tarte flambée. Bref, pourquoi se priver en ses temps compliqués d’avoir un peu de la chaleur et de la générosité de délicieux plats alsaciens chez vous ? Y’a plus qu’à….! 

 

Lettre d’information

La Robertsau en image

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité