Où va le PNU ?

Où va le PNU ?

Mi-juin, la ville de Strasbourg a présenté son plan d’action pour le PNU à la tour Schwab de la Cité de l’Ill devant une cinquantaine de personnes.

Faut-il souligner que le maire de Strasbourg est arrivé avec un important retard à cette réunion publique en s’excusant à son arrivée “il y avait beaucoup de circulation”. Mais Roland, il y a toujours de la circulation à Strasbourg, il est étonnant de s’en apercevoir seulement maintenant… Et puis ne faut-il pas prendre les transports en commun au lieu d’une voiture avec chauffeur ? Nous refermons la parenthèse. 

Pour le Parc Naturel Urbain : 3 millions d’euros.

Citée par les Dernières Nouvelles d’Alsace, l’adjointe Christel Koehler n’a pas d’exemple précis, mais la ville souhaite développer 5 axes : 

  • Raconter le PNU Ill Rhin : pour mettre en valeur des circuits de promenades et d’information.
  • Le développement de projets favorisant les liens entre habitants, agriculteurs, maraîchers et jardiniers, pour préserver les terres agricoles et maraîchères à la Robertsau.
  • Les sites et paysages exceptionnels :  traiter les paysages
  • Économie « PNU compatible pour un développement équilibré du territoire, entre nature, agriculture, habitat et fonctions urbaines 
  • L’économie locale : la vente de produits maraîchers locaux, la présence de commerces, restaurants et services de santé, le développement de l’économie sociale et solidaire, les visites d’entreprises.

Certaines personnes présentes ce sont étonnées de ce catalogue de bonnes intentions et la bétonisation galopante de la Robertsau, particulièrement à Lana. 

Au final, on sent bien que l’on est à deux ans des élections municipales, on ne trouvera rien ici qui ne soit consensuel. Le PNU va continuer à réunionner à la rentrée. En attendant, les immeubles poussent comme des champignons. 

 

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau