Quand se promener avec une poussette relève du parcours d’obstacles

Quand se promener avec une poussette relève du parcours d’obstacles

Il est souvent question dans ce blog des difficultés rencontrées par nos amis cyclistes. Mais circuler dans le quartier avec une poussette est aussi un sacré défi. Suivez-nous !

Publicité

Trottoirs trop étroits voire inexistants, voitures mal garées, travaux, escaliers, etc. les obstacles sont nombreux lorsque vous voulez vous promener ou faire vos courses accompagné d’un enfant en poussette.

En voici un florilège

Rue des fleurs : pas de trottoir en temps normal mais une bande étroite peinte au sol pour délimiter la zone piétonne. Alors quand un panneau de signalisation est placé sur cette bande, il ne reste plus que la route pour la poussette.

Rue des jardiniers : quand la bande piétonne se transforme en bande de stationnement.

Rue des orchidées : des voitures stationnées de part et d’autre… nous revoilà sur la route.

Rue du parc : certains automobilistes oublient que les trottoirs sont avant tout pour les piétons.

Rue Jeanne d’Arc : pas le moindre trottoir en vue. On croise les doigts pour ne pas rencontrer de voiture alors que nous sommes sur la route.

Et les commerces ? 

L’accès à certaines de nos boutiques préférées devient également beaucoup plus compliqué en raison des marches pour y entrer. Heureusement, une sonnette est parfois là pour demander de l’aide.

Choisir un jour sans poubelles

les pires journées pour sortir avec une poussette sont celles du ramassage des poubelles. Ces jours-là, les poubelles envahissent les trottoirs et plus moyen de passer !

Nous avons une pensée, en rédigeant cet article, envers les personnes à mobilité réduite pour qui ce combat dans la rue est quotidien. Or nous pouvons tous y changer quelque chose en nous posant la question la prochaine fois que nous sortons nos poubelles ou garons notre voiture : avons-nous laissé suffisamment de place pour le passage d’une poussette ou d’un fauteuil roulant (D’autant que la Robertsau accueille la maison Oberkirch de l’APF) ?

Rappelons que le stationnement ou l’arrêt sur un trottoir ou une piste cyclable est d’après le code de la Route “Très gènant”. Pour les personnes qui doivent intervenir avec leur véhicule (déménagements, travaux, professionnels..) ils peuvent demander une autorisation provisoire auprès de la Mairie qui indiquera alors les mesures à prendre pour ne pas gêner les autres usagers de la rue. 

Lettre d’information

La Robertsau en image

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus
Publicité
Publicité