Rue Jeanne d'Arc / Foyer St Louis : la contestation monte en puissance

Rue Jeanne d'Arc / Foyer St Louis : la contestation monte en puissance

S’il y a un bien un sujet emblématique de la véritable manière dont se déroule la démocratie locale à Strasbourg, c’est celui du Foyer St Louis / Modification du POS 35. Enquête publique en plein été, conseil de quartier non saisi, projets flous, parole des citoyens non écoutée, vote précipité en conseil municipal… n’en jetez…

Publicité

S’il y a un bien un sujet emblématique de la véritable manière dont se déroule la démocratie locale à Strasbourg, c’est celui du Foyer St Louis / Modification du POS 35.

Enquête publique en plein été, conseil de quartier non saisi, projets flous, parole des citoyens non écoutée, vote précipité en conseil municipal… n’en jetez plus, ça déborde. Il faut quand même une dose certaine de cynisme pour oser affirmer que sur ce dossier, qui n’est pas anecdotique, la démocratie locale de l’exécutif strasbourgeois a été exemplaire.

Le 26 novembre prochain, les conseillers municipaux voteront pour approuver la modification (ou non… ) du POS 35 à la Robertsau.

D’ici là, l’Association des Amis de la Rue Jeanne d’Arc et des associations de quartier comme l’ADIR se mobilisent pour faire monter la pression et tenter de reculer au minimum l’échéance.

L’ADIR a écrit une une lettre ouverte aux conseillers municipaux :

L’ADIR regrette, qu’avant l’enquête publique, cette affaire n’ait pas été soumise à l’avis du Conseil de quartier et considère que la modification du POS  doit répondre à l’intérêt général et ne pas être motivée par un  intérêt particulier, avis que vous ne pouvez que partager avec nous.

Pour ces motifs, nous avons l’honneur de réitérer   notre demande de surseoir au déclassement de l’espace réservé et de le déclarer non constructible dans le cadre du futur PLU de Strasbourg.

L’AAJA diffuse une pétition, qui semble recueillir un large écho auprès des habitants : 

La Mairie de Strasbourg propose actuellement de « supprimer l’emplacement réservé ROB C7 » c’est à dire le jardin de l’église St Louis et l’espace vert adjacent (26 ares de jardin et verger – photos ci- dessus) pour le rendre complètement constructible.

L’espace que la Mairie veut rendre constructible, fait partie du Patrimoine historique de la Robertsau que constituent le jardin, l’église, le presbytère et le collège. Cet espace vert est unique au centre de la Robertsau et est à préserver des constructions futures possibles et dommageables de ce magnifique ensemble.

Si vous êtes contre la constructibilité de ce jardin de l’église et de cet espace vert, signez cette pétition.

Vous pouvez télécharger la pétition ici.

Et d’autres actions semblent se préparer…

Enfin, l’éventuelle construction d’un foyer entre la rue Jeanne d’Arc et la rue Charles de Foucault, pose la question de l’ouverture de cette rue vers la route de la Wantzenau. En effet, pour des raisons de sécurité et de réglementation, si le foyer peut accueillir plus de 300 personnes, faut-il un deuxième accès de secours ? Cette voie est toujours inscrite au POS… et les riverains commencent à s’inquiéter des conséquences…


Afficher Foyer St Louis sur une carte plus grande

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité