Une enquête sur l’organisation des secours au port aux pétroles

Une enquête sur l’organisation des secours au port aux pétroles

La préfecture du Bas-Rhin débute aujourd’hui une enquête publique portant sur l’organisation des secours au port aux pétroles de Strasbourg. 

Publicité

La préfecture du Bas-Rhin débute vendredi 25 mai 2018 une enquête publique portant sur l’organisation des secours au port aux pétroles de Strasbourg. 

Le public est invité à s’exprimer sur le “projet de plan particulier d’intervention (PPI – ndlr) du port aux pétroles à Strasbourg, destiné à prévoir l’organisation générale des secours en cas d’accident dépassant les limites du site du vendredi 25 mai au 25 juin 2018.

Voilà qui vient confirmer la position de l’ADIR (Association de Défense des Intérêts de la Robertsau) sur le minimisation des risques du PPRT (Plan de Prévention des Risques Technologiques) et son emprise trop restreinte. 

Comme d’habitude, pour faciliter l’accès et garantir le succès populaire de la consultation, rien sur Internet : il faudra vous déplacer à la mairie ou à la préfecture aux heures d’ouverture, on est en 2018. On vous souhaite bon courage. (Si jamais vous y allez, on veut bien votre témoignage).

Voici l’avis préfectoral dans son intégralité. 

AVIS PREFECTORAL – Préfecture du Bas-Rhin – Cabinet du PREFET

Service interministériel des affaires civils et économiques de défense et de la protection civile

Tél. 03 88 21 67 68

Plans de secours – Consultation publique d’un mois

Conformément à l’article R741-26 du code de la sécurité intérieure et à l’arrêté du 5 janvier 2006, une consultation du public a été prescrite sur le projet de plan particulier d’intervention du port aux pétroles à Strasbourg, destiné à prévoir l’organisation générale des secours en cas d’accident dépassant les limites du site. Cette consultation se déroulera du vendredi 25 mai 2018 au lundi 25 juin 2018 inclus.

Pendant la durée de la consultation, le projet de plan particulier d’intervention sera déposé auprès de la mairie de Strasbourg ainsi qu’à la Préfecture du Bas-Rhin ou le public pourra en prendre connaissance aux jours et heures habituels d’ouverture des bureaux et consigner ses observations sur le registre ouvert à cet effet.

Le plan particulier d’intervention pourra être consulté après son approbation aux mêmes endroits ou s’est déroulée la consultation du public.

Le Préfet,

Pour le Préfet,

La directrice de Cabinet : Juliette TRIGNAT

On se pose la question, pourquoi faire une nouvelle enquête alors que le PPRT a tellement bien été étudié ? 

Suivez-nous !

Commentaires

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité