l’Adir interpelle les candidats du second tour sur l’ouverture de la voie VNF et la géothermie profonde

l’Adir interpelle les candidats du second tour sur l’ouverture de la voie VNF et la géothermie profonde

L’Association de Défense des Intérêts de la Robertsau vient d’écrire aux listes présentes au second tour pour les interpeller sur la géothermie et le Port aux pétroles.

Publicité

L’ADIR va droit au but et fait simple. Elle attend de la part des candidats présents au second de l’élection municipales des positions claires et précises sur deux sujets : la Géothermie profonde et l’éventuelle ouverture de la voie VNF le long de la forêt de la Robertsau. 

Et de poser la question : 

Comment peut-on imaginer l’ouverture d’un « boulevard à camions » qui serait une source évidente de pollutions et de nuisances diverses (d’autant que la route en question longe un territoire dont le classement en réserve nationale naturelle est en cours) ? Comment peut-on penser que la solution soit le maintien du Port aux Pétroles et donc du trafic routier inhérent au plus près des habitants alors que l’incendie de Lubrizol à Rouen a mis en évidence le danger de telles installations et que le rapport de la commission d’enquête du Sénat sur cette catastrophe démontre de nombreuses carences et failles ?

Sur la géothermie profonde, on connait également l’engagement de l’association contre cette technique et on a vu à la Robertsau, ou plûtot ressenti des tremblements de terre : 

Les 11 et 12 novembre derniers, des secousses sismiques ressenties par les habitants ont eu comme origine, selon tous les rapports indépendants, les forages géothermiques engagés sur le site de l’ancienne raffinerie de Reichstett. Personne ne peut être contre l’idée de trouver et d’exploiter des ressources énergétiques renouvelables mais est-ce que dans le cas présent cela doit se faire aux détriments des habitants ? En faisant courir un risque à la population ? Pour l’année 2019, 120 évènements sismiques ont été détectés sur ce territoire contre 34 en 2018, 4 en 2017, 0 en 2016 et 2015.

L’ADIR publiera sur son site les réponses des candidats. 

 

“A quelques semaines du second tour des élections municipales 2020 et à l’heure où les tractations, les négociations, les promesses, les accords ou les divergences ont été finalisés par le dépôt des différentes listes le mardi 3 juin dernier, il est encore temps d’interroger les différents candidats sur leur programme, l’évolution de celui-ci pendant l’entre-deux-tours et d’avoir des réponses précises aux deux questions qui intéressent au plus haut point, parmi d’autres, les Strasbourgeois et, en particulier, les habitants du quartier de la Robertsau.

Il est certain que les rapprochements ou au contraire les ruptures, la longue période entre les deux tours complètement inédite dans notre démocratie, la pandémie dont notre pays a souffert ont dû modifier les points de vue des candidats sur le modèle économique qu’ils souhaitent défendre, le projet environnemental qu’il veulent mettre en œuvre et le contrat de vie qu’ils proposent aux citoyens.

Dans ce cadre, l’ADIR souhaite interpeller et interroger les candidats sur deux sujets particuliers, l’avenir de la route VNF (ex-route EDF) et le devenir de la géothermie profonde.

La webcam du chantier de géothermie profonde à Vendenheim – Capture d’écran

La voie VNF longe d’un côté le fleuve et de l’autre la Wantzenau et la Robertsau. Comment peut-on imaginer l’ouverture d’un « boulevard à camions » qui serait une source évidente de pollutions et de nuisances diverses (d’autant que la route en question longe un territoire dont le classement en réserve nationale naturelle est en cours) ? Comment peut-on penser que la solution soit le maintien du Port aux Pétroles et donc du trafic routier inhérent au plus près des habitants alors que l’incendie de Lubrizol à Rouen a mis en évidence le danger de telles installations et que le rapport de la commission d’enquête du Sénat sur cette catastrophe démontre de nombreuses carences et failles ?

Etes-vous pour ou contre la réouverture de la route VNF dite « route EDF » par l’accès Nord ?
A terme quelles solutions envisagez-vous pour protéger les Robertsauviens au regard du Port aux Pétroles et des sept entreprises classées SEVESO haut niveau de risques qui y sont implantées ?

Les 11 et 12 novembre derniers, des secousses sismiques ressenties par les habitants ont eu comme origine, selon tous les rapports indépendants, les forages géothermiques engagés sur le site de l’ancienne raffinerie de Reichstett. Personne ne peut être contre l’idée de trouver et d’exploiter des ressources énergétiques renouvelables mais est-ce que dans le cas présent cela doit se faire aux détriments des habitants ? En faisant courir un risque à la population ? Pour l’année 2019, 120 évènements sismiques ont été détectés sur ce territoire contre 34 en 2018, 4 en 2017, 0 en 2016 et 2015.

Quel est votre engagement concernant ces forages géothermiques sur le territoire de l’Eurométropole ?”

L’ADIR

L’actuelle route VNF – Fermée

Lettre d’information

Exposition

Commentaires

La Robertsau en image

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

Sur le Blog de la Robertsau : 

le site de l’ADIR : http://www.adirobertsau.fr

Publicité
Publicité