Le conseil de quartier de la Robertsau contre la ré-ouverture de la voie EDF-VNF

Le conseil de quartier de la Robertsau contre la ré-ouverture de la voie EDF-VNF

Le Conseil de quartier de la Robertsau a offert un dernier “cadeau” pour le dernier Conseil municipal et Conseil de l’Eurométropole : Une motion contre l’ouverture de la route EDF-VNF.

Publicité

Le Conseil de quartier a appris fortuitement l’imminence de délibérations et votes aux Conseils Municipaux de Strasbourg et de l’Eurométropole sur ce projet situé au nord de Strasbourg. Le projet impactant la Robertsau, le Conseil de quartier regrette de ne pas en avoir été officiellement informé. Il s’est en conséquence auto-saisi de ce sujet lors de sa réunion plénière du 21 janvier dernier.

Le Conseil de quartier constate qu’avec ce projet :

  • Des camions longeront le Port aux Pétroles et ses 7 sites à risque SEVESO seuil haut ! Certains transportant des matières dangereuses, que se passera-t-il si l’un d’eux a un gros problème ? Avec des habitations à moins de 500 m de cette route à camions, juste séparées d’elle par ces entreprises à Haut Risque !
  • Sans étude d’impact précise, contradictoire et publique sur les risques encourus et sur les solutions envisagées pour y parer. Etude indispensable pour tirer les leçons de l’accident industriel de Lubrizol à Rouen.
  • Sans prendre en compte les alternatives possibles, comme la réouverture de la ligne ferroviaire existante desservant le Port aux Pétroles. Faciliter et donc encourager le trafic par camions est en contradiction avec la lutte nécessaire contre le réchauffement climatique.
  • En mettant en danger (trafic et pollution) tous ceux qui fréquentent cet espace de nature que sont la rive du Rhin et la forêt en passe d’être classée Réserve Naturelle : il leur faudra franchir cette route à camions pour aller de l’une à l’autre. Usagers très nombreux, puisqu’avec près de 400 000 personnes venues de toute la ville, la forêt de la Robertsau est la plus fréquentée des forêts périurbaines de Strasbourg* :  marcheurs, coureurs, cyclistes, pêcheurs … enfants et adultes. Et péril aussi pour ce biotope naturel qui ne résistera pas à la création de cette route à camions.

Désengorger l’avenue du Rhin en ouvrant aux camions la route EDF ?

C’est un leurre. Au contraire, en ouvrant ce passage vers le Nord, le trafic risque de s’aggraver avenue du Rhin, celle-ci devenant un « itinéraire malin » attractif pour rejoindre l’A35 au Nord de Strasbourg !

Commençons d’abord par y faire respecter la loi grâce à une verbalisation effective des camions contrevenants, notamment ceux qui traversent le Rhin. Développons le ferroutage et la voie d’eau. Désengorger l’Avenue du Rhin est essentiel, mais pas en dressant les habitants les uns contre les autres.

En conséquence, le Conseil de Quartier demande à l’ensemble des élus des Conseils Municipal et de l’Euro-métropole, de surseoir à toute décision sur le principe de la route à camions en direction du Nord de la Ville, pour que les évaluations objectives puissent être effectuées préalablement et qu’ensuite un large débat démocratique puisse avoir lieu avant le vote final.

Il est important que cette décision, fondamentale pour la Ville et l’Euro-métropole incombe aux futurs élus de mars 2020, qui auront pu faire part aux électeurs de leurs engagements sur ce sujet.

Motion votée à la majorité absolue des membres permanents du Conseil de quartier Robertsau-Wacken

Lettre d’information

Exposition

La Robertsau en image

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité