Détox de printemps : plus que 2 semaines pour s’offrir une cure de sève de bouleau !

Détox de printemps : plus que 2 semaines pour s’offrir une cure de sève de bouleau !

De la sève de bouleau fraîche, bio, non-pasteurisée et 100% locale ? C’est possible et c’est dispo à la Robertsau chez Bioclaire et au Jardin de Marthe. Et ce, jusqu’à la mi-avril seulement !

Publicité

Ce liquide végétal nourricier, prélevé au printemps dans les forêts de Brumath et Haguenau, Birkenwald et Obermodern par l’entreprise Sève’Up, possède des vertus détox et reminéralisantes ultra-intéressantes : ce serait dommage de faire l’impasse, donc !

Dépurative et reminéralisante

Vendu aux alentours de 38€ à la Robertsau, le bidon de 3 litres de sève fraîche est à consommer à raison de 15 cl par jour (à température ambiante et à jeun) pendant 3 semaines. Objectifs : activer les émonctoires (intestins, foie, reins, peau, sphère ORL), ces portes de sortie des toxines de l’organisme – c’est la détox ! -, tout en reminéralisant nos tissus.

En effet, “la sève de bouleau est riche en minéraux et oligo-éléments, et notamment en magnésium, potassium, silicium et calcium, confirme Myriam Raoux-Augustin, de Sève’Up.

Tout dépend du terroir où pousse l’arbre”. Des prélèvements de sève sont faits régulièrement et envoyés en laboratoire, qui permettent de suivre précisément la composition du produit au fil des semaines de récolte.

Claire Meckert est directrice du magasin Bioclaire (Photo MH)

Bien connue des peuples scandinaves, cette cure annuelle, à la fois dépurative, drainante et reminéralisante, se fait dans le respect de l’arbre : les membres de l’association Géobiologie pour l’environnement, l’habitat et la santé (AGEHS), à l’origine de Sève’Up, percent un petit trou dans le tronc du bouleau, par lequel “on ne récole que ce que l’arbre veut bien nous donner, reprend Myriam Raoux-Augustin.

Parfois, c’est 3 litres par 24 heures, parfois c’est un verre seulement”. Chez Bioclaire, les ventes vont bon train, se félicite Claire Meckert, directrice du magasin, qui pratique personnellement cette cure chaque année… et en fait même profiter son chien !

A combiner avec une détox globale et un suivi naturopathique

Comment procéder ? Il vous faut remplir votre verre le soir au coucher, le laisser à température ambiante et le boire le matin, à jeun.

Conservez le reste au réfrigérateur.

Mon conseil naturo: pour que la cure de sève de bouleau soit vraiment efficace, il est important de la combiner avec une détox plus générale, par exemple, en supprimant certains aliments encrassants (alcool, sucres raffinés, charcuteries…) pendant toute sa durée, en activant les émonctoires par d’autres moyens, comme les exercices physiques, le sauna-hammam ou le jeûne intermittent, et en se ménageant des moments de détente (massages, plongée dans la nature, moments de partage en famille ou entre amis…).

Pour lancer votre programme détox de printemps à la Robertsau, trois propositions : les consultations en naturopathie et massages bien-être, les ateliers “naturopathie et gestion du stress au naturel” et les journées détox “jus vert et randonnée”.

Au plaisir de vous recevoir !

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité