Foyer St Louis : sa fin de vie est programmée

Foyer St Louis : sa fin de vie est programmée

Comme nous vous l’annoncions dans nos précédents billets, c’est bel et bien une opération immobilière de grande ampleur qui s’annonce au cœur de la Robertsau avec la construction de 40 logements, la destruction d’une partie du foyer St Louis historique et la construction dans un secteur patrimonial d’un nouveau bâtiment. Le promoteur Icade vient d’être choisi par…

Publicité

Comme nous vous l’annoncions dans nos précédents billets, c’est bel et bien une opération immobilière de grande ampleur qui s’annonce au cœur de la Robertsau avec la construction de 40 logements, la destruction d’une partie du foyer St Louis historique et la construction dans un secteur patrimonial d’un nouveau bâtiment. Le promoteur Icade vient d’être choisi par la paroisse.

culte
La cour du foyer St Louis – 40 logements vont y être construits

C’est à un vrai jeu de piste auquel nous nous sommes attelés pour avoir des informations un peu plus précises sur ce projet. Se retranchant sur le caractère soi-disant privé de l’opération, la Ville de Strasbourg laisse le Conseil de Fabrique de la paroisse St Louis piloter seul le projet dans l’opacité la plus totale. Mais à ce jour, nous pouvons faire un point sur le dossier.

40 logements, Icade comme promoteur.

Un appel à candidature avait été lancé il y a 6 mois auquel ont répondu, d’après nos informations, 6 à 7 promoteurs. On entendait beaucoup circuler à la Robertsau le nom de Dromson immobilier, il n’en sera rien. C’est le promoteur ICADE (filiale de la Caisse des dépôts) qui a finalement été retenu par le Conseil de Fabrique.

Il devrait construire environ 40 logements BBC sur l’actuel terrain derrière le foyer St Louis, là où se trouvent les garages et l’espace scout. Le foyer St Louis serait en parti démoli dans cette opération, ne seront conservés que les logements. Le produit de la vente des terrains financera la construction d’un nouveau foyer à côté de l’église St Louis. A ce jour, aucun architecte n’est choisi, un concours devrait être lancé prochainement. La fin des travaux est envisagée en 2016.

Une certaine idée de l’aménagement urbain et de la démocratie locale

Pourquoi cacher ce projet au débat public ? Strasbourg qui se targue d’avoir une démocratie locale “apaisée” et qui dépense beaucoup d’argent pour accueillir le forum mondial de la démocratie aurait-elle peur de l’avis des associations et citoyens robertsauviens ?

Ce qui fait réagir Philippe Leonelli du collectif de sauvegarde du jardin St Louis et membre de l’association Patrimoine et Modernité :

Un projet caché nous fait toujours craindre le pire. Je souhaite une déclaration officielle de la paroisse sur ses intentions pour que les Robertsauviens et les associations puissent réagir et faire leurs propositions. Avec ce projet, on va tuer l’âme du quartier. Or nous avons des propositions, comme par exemple valoriser l’actuel foyer St Louis au service de tous.  Et rien de comparable avec le nouveau foyer protestant qui remplaçait un existant, ici il s’agit d’un nouveau projet urbain.

Pour Jacques Gratecos, président de l’ADIR :

Nous nous doutions que ce projet pourrait avoir cette forme. Mais nous défendons toujours des aménagements concertés avec les habitants et les associations. Pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour réfléchir à organiser et créer un vrai centre de la Robertsau ?

Rappelons que l’ADIR a déposé un recours auprès du tribunal administratif et que l’association Patrimoine et Modernité a également fait une demande de protection auprès des monuments historiques.

Nous avons tenté en vain de joindre la présidente du Conseil de Fabrique de la paroisse St Louis de la Robertsau, Marie-Thérèse Huck, ainsi que le curé, Didier Muntziger pour avoir leurs réactions.

Foyer_saint_louis (3)
Façade sauvegardée, mais intérieur partiellement détruit ?

Vers une saturation de la circulation rue des Jardiniers ?

Outre la destruction d’un lieu de rencontre, une modification patrimoniale, ce projet aura également pour conséquence d’aggraver la circulation rue des Jardiniers. 40 logements, cela veut dire au minimum 60 à 80 personnes en plus et les voitures qui vont avec. Un coup dur pour la rue des Jardiniers déjà au bord de la crise de nerfs.

ensavoirplus

Pour rappel, délibération du 26 novembre 2012 au conseil municipal de Strasbourg qui modifiait le POS :


Conseil Municipal de Strasbourg du 26 novembre… par blogrobertsau

Sur le Blog de la Robertsau :

Sur Rue89 Strasbourg :

Collectif : Sauvegarde du jardin paroissial de l’église Saint-Louis

ensavoirplusfin

Lettre d’information

La Robertsau en image

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité