Foyer St Louis : quand l’archevêque de Strasbourg demande de prendre du temps….

Foyer St Louis : quand l’archevêque de Strasbourg demande de prendre du temps….

Le collectif “Un cœur pour la Robertsau” avait envoyé un exemplaire du livre blanc à Jean-Pierre Grallet, l’archevêque de Strasbourg. Il avait gentiment répondu.

Publicité

 

Jean-Pierre_Grallet_par_Claude_Truong-Ngoc_septembre_2014
Jean Pierre Grallet, archevêque de Strasbourg – Photo Claude Truong Ngoc – Wikipedia

Le livre blanc a été l’occasion pour le collectif “Un cœur pour la Robertsau” d’exposer sa vision du centre de la Robertsau, et de proposer une solution gagnante gagnant pour tous les acteurs du dossier.

Un livre blanc adressé au Maire de Strasbourg, à  Alain Fontanel et à l’Archevêque Jean-Pierre Gralet, qui accuse réception le 22 septembre dernier :

J’ai bien reçu la lettre sur le foyer St Louis

eveque1
La réponse de l’Archevêque au collectif “Un cœur pour la Robertsau”

Il poursuit en écrivant ces lignes :

Je souhaite écouter également les autres partis. Pour cela, il faut du temps. Espérant que celui-ci servira la compréhension mutuelle…

eveque2
La réponse de l’archevêque au collectif “un cœur pour la Robertsau” du 22 septembre dernier.

Sage conseil. Effectivement, rien ne presse.  Car avant de commettre l’irréparable au centre de la Robertsau il vaut mieux y réfléchir à deux fois et prendre son temps.

Pour l’instant, le curé de la Robertsau, le conseil de fabrique et l’adjointe de quartier n’ont pas fait un pas “vers la compréhension mutuelle” et restent sur leurs positions.

Lettre d’information

Exposition

Commentaires

La Robertsau en image

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus
Publicité
Publicité