Foyer St Louis sauvé, mais la Robertsau bétonnée.

Foyer St Louis sauvé, mais la Robertsau bétonnée.

Ainsi au bout de 7 ans de lutte acharnée, la ville et la paroisse n’ont décidément pas appris de leurs erreurs et tentent de passer en catimini des ventes de terrains sans aucune concertation préalable au Conseil Municipal de ce jour. Avec des conséquences plus qu’importantes pour la Robertsau. 

Publicité

Les points 7 et 8 du conseil municipal du lundi 29 avril confirment un scénario que nous avions déjà évoqué il y a 2 ans sur le Blog de la Robertsau “Grand jeu de domino urbain à la Robertsau : une conséquence folle si le foyer St Louis est détruit.“. 

Il faut dire que la Paroisse St Louis a perdu la bataille judiciaire. Les petits David du Collectif “Un cœur pour la Robertsau” avec l’appui de l’ADIR et la participation de très nombreux donateurs ont réussi à faire reculer les Goliath (Préfecture, Ville de Strasbourg, Paroisse St Louis et Promoteur Icade). Cela a été long (7 ans !), mais finalement le foyer St Louis est sauvé. Ouf, la bataille ne fut pas vaine.

La paroisse souhaite donc remettre aux normes le foyer et pour financer les travaux souhaite vendre les cours du foyer et un terrain rue Charles de Foucault. La ville en profite pour acheter une parcelle (entre la pharmacie Mathis et Café Nana) et y installer une maison des services. Pour financer cette maison des services, la ville souhaite “valoriser” le 119 rue Boecklin et l’actuel bâtiment de la mairie de quartier (voir les délibération ci-dessous).

Finalement on peut le rénover ? 

On est heureux d’apprendre que la foyer n’est pas la ruine annoncée et qu’il est possible de le rénover. Ce n’est pas ce que disait le Maire (voir nos vidéos (Opération désintox : stop aux mensonges de la ville sur le Foyer St Louis !).  

Ensuite si on en croit cette délibération, la paroisse St Louis peut rénover le foyer pour un montant de 1,5 millions environ. Mais alors pourquoi l’adjointe avait-t-elle annoncé 5 millions à la cérémonie de vœux de 2018 (DNA du 17 janvier 2018) ?

“Nicole Dreyer rappelle  qu’« à ce jour le foyer, propriété de la paroisse, n’est pas à vendre », mais que le cas échéant, la Ville serait prête à l’acheter pour le restaurer, « en gardant la grande salle et en y implantant des services publics ». Un chantier estimé à « environ cinq millions d’euros, travaux compris ».

Une opération immobilière d’ampleur

On résume :

  • la cour du foyer St Louis : bétonnée
  • une maison des services rue Boecklin
  • Le 119 vendu
  • la mairie de quartier vendue

Ce qui fait dire au Collectif un Cœur pour la Robertsau : 

Mais c’est là la seule bonne nouvelle dans ces funestes perspectives et les questions restent nombreuses. Quelle est, en effet, la teneur précise de ces différents projets en cascade ? La paroisse a-t-elle abandonné son projet de construction à côté de l’église ? Qui va gérer le foyer rénové ? Quels sont les projets précis aux 84 et 119 de la rue Boecklin ? Pourquoi le « pôle de services » ne serait-il pas possible dans l’actuelle mairie de quartier ? Pourquoi la Ville ne préempte-t-elle pas la grande cour comme elle le fait de la petite cour, pour créer un lieu de convivialité pour les habitants, en lien avec le foyer rénové ?Pourquoi l’adjointe de quartier nous a-t-elle menti, lorsqu’elle nous asséna un coût de 5 millions (DNA du 9 janvier 2018) pour la rénovation du foyer, alors que la paroisse semble pouvoir se contenter de 1,350 M€ pour ce faire ?

Pourquoi déplacer la mairie de quartier ? 

Actuellement la mairie de quartier est ouverte une demi-journée du lundi au samedi. Le premier étage est disponible depuis le déménagement du Centre Médico Social rue de l’Ill… Il y a donc de la place pour que l’adjointe puisse enfin quitter ses Algecos.

Alors pourquoi se lancer dans la construction d’une nouvelle mairie de quartier ?

Point numéro 7 

Avis de la ville de Strasbourg concernant la vente par la paroisse catholique Saint Louis de la Robertsau de trois parcelles de terrain.

Conformément à l’article L 2541-14 du Code général des collectivités territoriales, la ville de Strasbourg est appelée par M. le Préfet à se prononcer sur la vente par la paroisse catholique Saint Louis de la Robertsau 67000 Strasbourg, ayant son siège à Strasbourg, 14 rue Jeanne d’Arc, de trois parcelles de terrain, savoir :

  • ·  une parcelle de 3a92 cadastrée section BCN°294/22,rueJeanned’Arc à M. Richard SCHWEMMER et Mme Hanna Mervi Annukka KARKKAINEN, demeurant à 67000 Strasbourg, 44 rue Bautain. Le prix de vente est de 380 000 € ;
  • ·  une parcelle de 3a10 cadastrée section BIN°16,rueBoecklin,à la Ville de Strasbourg. Le prix de vente est de 142 600 € ;
  • ·  une parcelle d11a57ca,cadastrée sectionBIN°25,rue des Jardiniers,à la société AVANT-GARDE PROMOTION, sarl au capital de 200 000 €, dont le siège social est à 67000 Strasbourg, 75 route de la Wantzenau. Le prix de vente est de 930 000 €.Le montant de la vente sera affecté par la paroisse à des travaux de réhabilitation du Foyer Saint Louis (toiture, isolation, mise en conformité d’accès handicapé…).Il est par conséquent proposé d’émettre un avis favorable à ces ventes.

Point numéro 8

“Acquisition par la ville de Strasbourg d’une parcelle auprès de la Fabrique Paroissiale Catholique de la Robertsau rue Boecklin à Strasbourg Robertsau.

Contexte de l’acquisition

À proximité du foyer Saint louis sis rue Docteur Maurice Freysz à Strasbourg Robertsau, la Paroisse Catholique de la Robertsau est propriétaire d’une parcelle cadastrée section BI N° 16 de 3,10 ares.

La parcelle correspond actuellement à une emprise non bâtie dont la destination actuelle est une cour gravillonnée.

La parcelle est située en zone UB2 au Plan Local d’Urbanisme correspondant à une zone mixte permettant le développement d’équipements, de logements, d’activité.

Il est proposé que la Ville procède à l’acquisition de cette parcelle afin de réaliser un pôle de service dont l’objectif est de regrouper sur un même site, la mairie de Quartier, la direction de territoire de la Robertsau, le bureau de l’adjoint(e) de Quartier ainsi qu’une salle de réunion modulable d’usage partagé.

L’installation d’un pôle de service à cet emplacement se justifie pleinement dans la mesure où la parcelle se situe au sud du quartier de la Robertsau, dans un secteur commerçant et à proximité immédiate des artères principales du quartier.

Les bâtiments abritant actuellement les services de proximité de quartier sis aux 84 et 119 rue Boecklin à Strasbourg Robertsau seront pas la suite valorisés par la collectivité.

Prix d’acquisition

Dans le cadre des négociations, la ville de Strasbourg a formulé une proposition de prix à l’are d’un montant de 46 000 € conformément au prix du secteur, soit un prix de 142 600 € pour une emprise de 3,10 ares.

L’avis de France Domaine n’est pas requis dans le cadre de cette acquisition d’un montant inférieur à 180 000 €.

Ce prix a été accepté par la Paroisse Catholique de la Robertsau.”

 

 

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Commentaires

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité