La Bleich de la Cité des Chasseurs fait-elle partie du patrimoine ?

La Bleich de la Cité des Chasseurs fait-elle partie du patrimoine ?

MAJ : C’est un des symboles du changement urbanistique du quartier : la Bleich, route des Chasseurs, sera détruite au profit de la construction de 12 logements. L’association des habitants du quartier, plutôt que de lutter contre le projet, a choisi de peser de tout son poids pour l’amender. Le permis de démolir est affiché…

Publicité

MAJ : C’est un des symboles du changement urbanistique du quartier : la Bleich, route des Chasseurs, sera détruite au profit de la construction de 12 logements. L’association des habitants du quartier, plutôt que de lutter contre le projet, a choisi de peser de tout son poids pour l’amender.

La Bleich au coeur de la Cité des chasseurs - Jonc / Photo EJ
La Bleich au coeur de la Cité des Chasseurs – Joncs / Photo EJ

Le permis de démolir est affiché au 63 route des Chasseurs. A ses côtés, un permis de construire déposé par “Oikos” pour la construction de 12 logements. Pourtant, et tout le monde en convenait, la Bleich, ancienne blanchisserie  (littéralement la “pâle” en Alsacien) était un symbole du style de vie du quartier : proche de l’Ill, avec ses animaux en liberté et un  cachet indéniable !

Propriété d’Habitation Moderne avant d’être vendue au promoteur Oikos, c’est vrai que la bâtisse n’est pas en bon état. Pourtant, malgré le manque d’entretien de son ancien propriétaire, certains des six locataires étaient prêts à acheter leur appartement, preuve de leur attachement à leur cadre et style de vie. Mais la maison sera rasée pour participer à l’effort collectif de construction de logements, quitte à perdre au passage l’âme du quartier.

Pour Huguette Schwartz, présidente de l’AHQCJ (Association des Habitants des Quartiers Chasseurs et Joncs)  :

Les permis de démolir et de construire ont été délivrés et sont affichés. Certaines associations (ADIR, Amis du Vieux Strasbourg…) envisagent de déposer un recours gracieux contre ces permis. L’AHQCJ ne s’associera pas à ce recours, considérant que le projet a tenu compte – au moins partiellement – des demandes de l’association (notamment le relogement des occupants actuels, pour ceux qui le souhaitent, sur site).

Il faut dire que l’association n’a pas ménagé sa peine et son temps pour négocier*. Elle a obtenu, par exemple, le relogement prioritaire des anciens locataires (un des locataires qui avait les animaux sera relogé rue du Hellwasser avec ses animaux), un bardage bois pour s’intégrer au quartier, des éléments architecturaux seront sauvegardés et intégrés dans l’espace et des bâtiments réservés aux primo-accédants.

© Atelier d'Architecture Rey Lucquet  / Strasbourg / Illios
© Atelier d’Architecture Rey Lucquet / Strasbourg

L’ADIR (Association de Défense des Intérêts de la Robertsau) a déposé lundi 3 mars un recours gracieux contre les permis de démolir et de construire et les Amis du Vieux Strasbourg y réfléchissent également.

MAJ 10 mars 17:30 :  L’association Patrimoine et Modernité de la Robertsau a également signé avec l’ADIR le même recours gracieux. Son président, Philippe LEONELLI nous a transmit un courriel dans lequel il déclare :

Nous pensons qu’une réhabilitation de la maison avec éventuellement un projet de construction moderne sur ce grand terrain aurait pu être proposé. D’où l’objet de notre recours (en plus de notre interrogation sur l’ancienne promesse de la ville, sous Ries,de préserver cette dernière Bleich…).

Car, même si la maison n’est pas classée, elle fait le charme du quartier, et c’est aussi cela le patrimoine : des animaux, un peu d’espace… Et les 12 logements (sociaux et d’accession à la propriété) tout jolis, tout neufs qu’ils seront, prendront beaucoup de place sur les 3 000 m² de terrain.

© Atelier d'Architecture Rey Lucquet  / Strasbourg / Illios
© Atelier d’Architecture Rey Lucquet / Strasbourg

Et vous quel est votre avis ?

* Un dossier sur le sujet devrait être publié dans le journal de l’association en mars / avril.

03-Bleich
La Bleich vue depuis l’Ill / Photo Alain Kempf

Invalid Displayed Gallery

ensavoirplus

Le reportage des étudiants en journalisme du CUEJ  : Les oubliés de la densification

cuej-bleich
Un reportage vidéo réalisé par les étudiants en journalisme de Strasbourg

Le promoteur : http://www.maisons-oikos.com

ensavoirplusfin

Suivez-nous !

Commentaires

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité