La Nouvelle Coop en difficulté, mais elle cherche à rebondir

La Nouvelle Coop en difficulté, mais elle cherche à rebondir

Le groupe Nouvelle Coop est en redressement judiciaire depuis le 25 juillet. Cela ne signifie pas la fin, mais c’est l’expression de réelles difficultés économiques. Le pari était risqué, et Paul Adam le savait. À l’origine de la reprise de la marque centenaire alsacienne, il a tenté de lui donner une nouvelle impulsion et une…

Publicité

Le groupe Nouvelle Coop est en redressement judiciaire depuis le 25 juillet. Cela ne signifie pas la fin, mais c’est l’expression de réelles difficultés économiques.

nouvelle_coop

Le pari était risqué, et Paul Adam le savait. À l’origine de la reprise de la marque centenaire alsacienne, il a tenté de lui donner une nouvelle impulsion et une nouvelle âme : plus proche, plus bio, plus respectueuse des filières et des producteurs.

Une philosophie qui a un coût et des conséquences : un choix plus exigeant et un prix “vrai” que certains consommateurs, habitués aux cultures intensives et productivistes, n’étaient pas prêts à mettre. Un changement du culture peut-être salutaire pour les générations futures, mais qui nécessite beaucoup de pédagogie aujourd’hui, peut-être trop.

coop_robertsau

Joint par téléphone, Paul Adam nous confirme l’information :

Nous sommes à la recherche de nouveaux partenaires car nous avons senti sur le magasin de la Robertsau un vrai intérêt. Aujourd’hui, des 4 magasins, c’est celui de la Robertsau qui peut avoir un avenir.

Je ne peux pas rentrer dans les détails, mais dans notre projet d’origine, d’autres partenaires devaient nous rejoindre. Cela ne s’est pas fait. Mais si un spécialiste de la distribution veut nous accompagner, il est le bienvenu.

Alors que les enseignes Nouvelle Coop d’Alsace privilégiaient au départ les produits locaux, elles ont glissé tout doucement vers le bio :

Nous répondons à une demande. Les produits locaux, les consommateurs savent où le trouver, nous avons donc réorienté notre offre vers le bio.

paul_adam
Paul Adam lors l’inauguration de la Nouvelle Coop de la Robertsau

Des 4 magasins ouverts sous l’enseigne de “Nouvelle Coop” (à Ernolsheim-sur-Bruche, Benfeld et Diebolsheim), c’est peut-être celui de la Robertsau qui réussira à trouver une issue favorable sous cette formule. Les investissements y ont été nombreux, et le changement d’habitudes des consommateurs semble trouver un écho.

Rappelons que redressement ne veut pas dire liquidation, et il y a des signes d’espoir. Le magasin de la Robertsau fait partie des douze enseignes strasbourgeoises qualifiées pour le grand prix design CCI 2016.

Si vous aimez cette enseigne ou si vous partagez son positionnement, c’est le moment de soutenir la Nouvelle Coop de la Robertsau.

ensavoirplus

Le site de la Nouvelle Coop : http://www.nouvellecoop.alsace

Coop Robertsau : 85 Rue Boecklin – 67000 Strasbourg 03 88 31 05 67

[mappress mapid=”278″]

Sur le Blog de la Robertsau

ensavoirplusfin

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Commentaires

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité