Stationnement autour des institutions européennes  : le seuil d'alerte est dépassé !

Stationnement autour des institutions européennes : le seuil d'alerte est dépassé !

Le stationnement sauvage autour des institutions européennes à l’entrée de la Robertsau est un problème récurrent, mais il prend ces derniers temps une amplitude inquiétante. (article du 4 avril 2013 / mis à jour avec la réaction d’Olivier Bitz) Rappelons ici encore une fois que nous sommes des europhiles convaincus et que nous avons une…

Publicité
stationnementeurope 3
Allée Kaster – le 26 mars 2013 – Faut-il traduire le panneau ?

Le stationnement sauvage autour des institutions européennes à l’entrée de la Robertsau est un problème récurrent, mais il prend ces derniers temps une amplitude inquiétante.

(article du 4 avril 2013 / mis à jour avec la réaction d’Olivier Bitz)

Rappelons ici encore une fois que nous sommes des europhiles convaincus et que nous avons une tendresse particulière pour le Conseil de l’Europe qui est pour nous la véritable Europe présente à Strasbourg. Il ne s’agit pas de casser du sucre sur le dos des fonctionnaires européens, bien au contraire.

Mais le comportement de certains additionné à la totale impunité que semblent leur accorder les autorités locales véhiculent une très mauvaise image de ces institutions.

Rappelons qu’il est interdit de se garer sur des trottoirs, encore moins sur les pistes cyclables. Y a-t-il des citoyens de plusieurs catégories ? Y a-t-il des personnes qui sont au-dessus des règles ?

Comme nous l’évoquions dans nos billets : “Voitures diplomatiques mal garées : ça suffit !” du 21 février 2012, certaines personnes donnent une bien mauvaise image en “narguant” les citoyens. Alors même que l’objet du Conseil de l’Europe est justement de faire respecter les droits fondamentaux (particulièrement au travers de la Cour Européenne des Droits de l’Homme).

Comme le montrent les clichés que nous avons pris, il y a :

  • des voitures sur les trottoirs allée René Cassin,
  • des voitures sur la bande cyclable quai Jacoutot,
  • des voitures sur les deux pistes cyclables rue Toreau,
  • des voitures en stationnement interdit allée Kastner.

N’en jetez plus, la coupe est pleine ! 

Alors que la municipalité a récemment décidé de verbaliser les cyclistes, il est plus qu’étonnant de voir les droits des piétons et cyclistes bafoués de manière aussi ostensible.

Y a-t-il un problème pour les agents du Conseil de l’Europe ?

Cet envahissement de véhicules est-il symptomatique d’un problème de parking à l’attention des agents du Conseil de l’Europe ? La question peut se poser. Ainsi, cela veut peut-être dire que les infrastructures pour les accueillir sont sous-dimensionnées ? Qu’il faut trouver des solutions pour qu’ils puissent stationner, ou lancer un plan de déplacement spécifique pour ces institutions. Mais, franchement, on peut en douter. Le parking relais “Bœcklin” n’est jamais plein (à part les samedis de Noël) et les institutions sont desservies par de nombreuses lignes de bus et même par le Tram.

Pour l’adjoint au maire de Strasbourg Olivier Bitz, en charge de la sécurité, et de la circulation :

« Il n’y a pas de zones de non-droit à Strasbourg. Mais regagner l’espace public sur les voitures est long et demande des moyens et des effectifs. Généralement, nous commençons par étudier le secteur, de comprendre la globalité du problème. Nous essayons de trouver des solutions d’aménagement avec du mobilier urbain. Puis nous agissons avec pédagogie, en avertissant d’une prochaine campagne de verbalisation… »


Afficher Stationnement Europe - Robertsau sur une carte plus grande

Et bientôt les consulats de Chine et de Turquie !

Pour rajouter encore du piment à cette situation ubuesque, il va bientôt y avoir la construction du consulat de Turquie (20 000m2), de Chine, le lieu d’Europe et l’Ecole Européenne.

On peut donc légitiment s’inquiéter des conséquences sur un stationnement déjà anarchique qui va aller en s’empirant si rien n’est fait pour “normaliser” la situation. C’est d’ailleurs ce que craignait, lors du Conseil Municipal du 18 juin 2012, Robert Grossmann qui s’est d’ailleurs fait renvoyer à ses chères études par l’Adjointe de quartier qui n’y voyait aucun problème.


Conseil municipal de Strasbourg du 18 juin 2012... par blogrobertsau

Cette situation est d’autant plus incompréhensible car la Ville et la CUS veulent leur image de ville des transports alternatifs. Avec un code de la rue pour une meilleure cohabitation de tous les usagers.

Mais ici, outre la gêne manifeste et la mise en danger pour les piétons et vélos, c’est le signal envoyé au strasbourgeois qui est délétère ! Les actes d’incivilités naissent ainsi, par laisser-faire, par petites touches… Un jour une voiture stationne – et toujours avec des “bonnes raisons” – sur un trottoir,  elle est suivie ensuite par d’autres.

Il faut impérativement que les personnes qui se garent sur ces emplacements réservés se réveillent d’elles-mêmes ou que la Ville applique la règle sur l’ensemble du territoire… Sauf à considérer que c’est une zone de non-droit.

 

stationnementeurope 1
Allée René Cassin – Une plaque verte visible de tous… De l’autre côté également des véhicules sur les trottoirs
stationnementeurope 4
Allée Kaster 26 mars 2013 – Plus de 12 véhicules en infraction
stationnementeurope 5
Quai Jacoutot – 26 mars 2013 – La bande cyclable est encombrée de 10 véhicules
stationnementeurope 6
Quai Jacoutot – 26 mars 2013 – Des véhicules sur le trottoir
stationnementeurope 7
Quai Jacoutot – 26 mars 2013 – Nul ne peut ignorer qu’il s’agit d’une bande cyclable
stationnementeurope 10
Rue Toreau – 26 mars 2013 – Les deux bandes cyclables sont encombrées de véhicules ; bien téméraire sera le cycliste qui osera circuler dans cet enfer


Lettre d’information

La Robertsau en image

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité