Une zone bleue rue Boecklin

Une zone bleue rue Boecklin

L’atelier de centralité a finalement accouché d’une souris : la mise en place d’une zone bleue, les prémices, à n’en pas douter, d’un stationnement payant rue Boecklin. 

Rue Boecklin : 4 voies pour les voitures (deux de circulations et deux de stationnements, et une misère pour les piétons, rien pour les cyclistes…)

Les commerçants ont gagné, les citoyens ont perdu.

L’adjointe de quartier et les technocrates de la ville ont mené l’atelier de centralité exactement là où ils voulaient qu’il aille : la création d’une zone bleue rue Boecklin. 

Lors d’une réunion le 20 juin 2018 au foyer St Louis et en présence de l’adjointe chargée des horodateurs, Pernelle Richardot, les participants ont validé le principe de zone bleue rue Boecklin. Ce sera paradoxalement plus de voitures et moins de transports doux (vélo – piétons – trottinettes) pour la rue Boecklin. Il ne faut surtout pas aller contre le dogme du “no parking – no business”. On raisonne toujours à l’ère du tout voiture sans préparer l’avenir. Dommage, un coche de manqué.

Donc aucune amélioration pour les vélos et les piétons, malgre plusieurs manifestations.  Pour les automobilistes ce sera une fluidité de courte durée, puisqu’il y aura mécaniquement plus de trafic, et un report sur les rues adjacentes (comme nous l’avions vu à la création de l’école Européenne).

Un avant-gout de contrainte avant le stationnement payant.

À n’en pas douter, c’est une première étape avant le stationnement payant. Oh, ce ne sera pas pour tout de suite, on va laisser passer quelques années. Mais les mêmes causes produisant toujours les mêmes effets il arrivera fatalement un moment où même la zone bleue ne suffira plus à réguler le flot de voitures, et ce seront les riverains eux-mêmes qui réclameront la mise en place du stationnement payant car ils seront saturés de voitures ventouses.

C’est donc la fuite en avant qui a été choisie. Espérons que les commerçants ne devront pas s’en mordre les doigts comme ceux de la rue du Polygone qui avaient demandé à ce que le tram les évite. On connait la suite. Le fantôme de Pompidou traine encore quelque part…

Les arrêtés ne devraient pas tarder à être signés par le maire de Strasbourg, et la mise en place pourrait se faire mi-octobre.

 

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau