Vélorution : un essai à transformer

Vélorution : un essai à transformer

Manif’ non déclarée sur la voie publique : les vélorutionnaires sont lâchés ! La quinzaine de cyclistes a déambulé tranquillement — tantôt en selle, tantôt à pied — des papeteries à la place du Corps-de-Garde pour rappeler l’absence criante d’infrastructures protégeant les cyclistes sur le principal axe de circulation de la Robertsau.

Publicité

 

Des pistes cyclables, vite ! Mot d'ordre de la vélorution du samedi 17 mai
Des pistes cyclables, vite ! Mot d’ordre de la vélorution du samedi 17 mai

Parmi les manifestants, une Robertsauvienne reprenait son vélo pour la première fois depuis six mois : victime d’une grave chute, route de la Wantzenau, elle attribue son accident au mauvais aménagement de la chaussée.
En chemin, on constate que le bien modeste ralentissement imposé à la circulation suffit à amener certains automobilistes au bord de la crise de nerfs, avec klaxon et rugissements de moteur agrémentés de noms d’oiseaux.

La dernière ligne droite
La dernière ligne droite

L’arrivée au marché permet des échanges avec les militants socialistes et UMP en campagne européenne. Les manifestants se font rabrouer par un représentant du PS qui leur explique que leur organisation est nulle et leurs revendications stupides (apparemment, Mme Trautmann n’a pas besoin des voix des cyclistes).

Vif échange avec un militant PS (l'art de se tirer une balle dans le pied)
Vif échange avec un militant PS (l’art de se tirer une balle dans le pied)

S’en suit un débriefing autour d’un verre au Tivoli. De l’avis général, l’opération lancée de manière improvisée à l’initiative isolée d’un jeune Robertsauvien mérite d’être reconduite de manière plus structurée. Il faudra s’appuyer sur les associations existantes, définir des revendications précises, déclarer la manifestation, avertir la presse au-delà du Blog… Les anciens de Vélauch sont partants, alors rendez-vous à la prochaine vélorution.

Fabienne Keller, à l'écoute des problèmes… qu'elle n'a pas résolus durant ses sept années à la mairie
Fabienne Keller, à l’écoute des problèmes… qu’elle n’a pas résolus durant ses sept années à la mairie

Photos : AK

P.S. : Un membre de A’Cro du Vélo, “Initiative citoyenne de création d’activité, de promotion et d’auto-réparation du vélo à Cronenbourg” s’est joint à la manifestation. Ce projet, émanation de Bretz’Selle mérite d’être soutenu.
Informations : http://acroduvelo.blogspot.fr/ et Facebook/accroduvelo

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité