Foyer Saint-Louis : Se méfier de l’eau qui dort

Foyer Saint-Louis : Se méfier de l’eau qui dort

La sagesse populaire le dit : il faut se méfier de l’eau qui dort. Heureusement, le Blog de la Robertsau a ses petites antennes, de ci, de là, qui lui soufflent que le dossier du foyer Saint-Louis n’est pas si bloqué que ça.

Publicité

 

Ca ressemble à un canard… la surface a urbaniser reste pourtant importante !

Certes, tout le montage anti-quartier concocté par la paroisse avec la complicité de la Ville s’est écroulé, tel un château de cartes, cet hiver. Plus de promoteur, plus de projet, plus de permis de détruire, plus de permis de construire, plus de promesse de vente… Patatras, retour à la case départ.

Face à ce désastre, tous les gens de bonne volonté se seraient dit : bon, ok, on met tout à plat, on discute et on arrive à quelque chose qui convient à tout le monde. Mais non. Ni la paroisse, ni la Ville ne semblent décidément de bonne volonté dans ce dossier, vexés qu’ils doivent être de s’être fait rabrouer par quelques pékins de bas étage. 

Un nouveau projet pour urbaniser la cour ? 

Le conditionnel s’impose, mais le faisceau des rumeurs est suffisamment concordant pour que le scenario qui se dévoile sous nos yeux soit crédible. Quelques promoteurs courageux (car pas informés ou effrayés par ce qu’a subi Icade) plancheraient sur la bétonisation des cours du foyer. 

Ville et paroisse resteraient donc sur le même schéma qui a pourtant peu prospéré depuis 7 ans : on garde le foyer sans dire vraiment ce qu’on va en faire, mais on bétonne le reste : ses cours, le jardin à côté de l’église et le terrain de la rue Charles de Foucauld. 

La course au jackpot immobilier continuerait, de plus belle. Les derniers espaces libres du cœur du quartier restent voués à la disparition. Les Robertsauviens, on s’assoit dessus, chrétiens ou pas.

On reste abasourdi par tant de violence tranquille de la part de nos élites locales.

Au collectif Un cœur pour la Robertsau, on fourbit ses armes, en se disant que les mêmes causes produisent généralement les mêmes effets : autisme condescendant de la paroisse, absence de vision de nos élus, décrépitude du dialogue citoyen…, et en se résolvant à de nouveaux rendez-vous devant les tribunaux.

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

Le site du collectif “Un cœur pour la Robertsau” : http://uncoeurpourlarobertsau.com

Tous les articles sur le foyer St Louis sur le Blog de la Robertsau.

 

Publicité
Publicité