Guide du Routard de votre appartement  : une blague virale.

Guide du Routard de votre appartement : une blague virale.

C’est une petite blagounette qui est devenue… virale. L’occasion de s’amuser un peu et aussi de parler d’Internet.

Publicité

C’est une petite blaguounette qui est venue comme ça, un matin au début du confinement (il y a un an, un siècle, une éternité, comme disait le philosophe Joe Dassin). Confiné pour mon bien et ceux des autres, me voici “invité” de redécouvrir cet espace inconnu qu’est mon appartement à la Robertsau. Et quand je pars à l’aventure, j’emporte mon chapeau d’Indiana Jones, bien sûr, mais surtout un guide. D’où l’idée de l’édition 2020 du guide du routard “Votre appartement”. 

Deux- trois clics plus tard (merci au passage Pixelmator pro et mon Mac), voici la couverture du guide imaginaire dans les canons de la charte graphique du Routard avec la petite phrase pour les Robertsauviens pour les inviter à sombrer dans les profondeurs du site du Blog de la Robertsau pour redécouvrir les très nombreux articles. Et je poste la chose sur la page Facebook et Instagram du Blog de la Robertsau. 

La page Facebook du Blog de la Robertsau est “aimée” par 4600 personnes, une goutte pour les influenceurs, mais à l’échelle du quartier c’est près de 25 % des Robertsauviens. La publication obtient un bon accueil et quelques partages, j’en reste là et je vaque à mes occupations de la journée, sans trop me préoccuper de la vie de cette publication. 

Je fais une parenthèse, mais je profite de ce confinement pour enfin réaliser toutes les tâches que j’avais mises de côté faute de temps. Un nettoyage intégral du bureau, des fichiers de l’ordinateur, des films de vacances et familliaux en retard, le DVD de photo pour la belle-mère….enfin tous les trucs et bidules dans un coin du bureau avec l’étiquette invisible “si, bien sûr je vais le faire, mais quand j’aurais du temps”, mais qui ne veulent jamais disparaitre de la liste “à faire”. 

Ce n’est que le lendemain, qu’une amie de ma fille (Elsa pour ne pas la citer) lui indique avoir vu le montage sur BFM TV. Et c’est vrai, le visuel est bien repris dans une chronique dans l’émission de Bruce Toussaint…

La “puissance” des réseaux sociaux me sidère toujours. Cette petite blaguounette est l’occasion de le vérifier encore. Quelque chose publié ici, et sans même le savoir, va être diffusé partout. Et vraiment partout : 

Sur le site de la RTBF (Radio Télévision Belge Francophone), même le très sérieux Figaro a repris notre petite blagounette, l’acteur Gilles Lellouche, Parents-profs le mag , Marie Claire…

Pour finir par être dans le Top 5 des meilleures créations inspirées par le confinement du journal des arts graphiques : Graphiline.com.

 

C’est viral… comme le Covid 19

On ne résistera pas de faire un parallèle entre la viralité de cette image sur Internet et celle du Covid-19. D’ailleurs en en oublie assez vite l’origine “c’est une image qui traine sur Internet”, et comme elle était en format portrait, le bas est vite tronqué sur Instagram notamment, et le logo du Blog de la Robertsau est ainsi effacé. Et voilà une image (presque anonyme) qui circule sur Internet.. On devient “un internaute”. Et finalement, on sent bien que c’est ainsi que circule un virus, de manière anonyme et qu’il se partage très vite au contact des uns et des autres. 

On a pu, à cette occasion, souligner ceux qui cherchaient à sourcer l’image et ceux qui se contentaient d’un terme générique (trouvé sur Internet). On a même vu sur la page Facebook du Routard, une personne qui réagissait en s’indignant que “le Routard se faisait une bonne pub sur la maladie”. 

Le meilleur et le pire

On va être modeste, mais l’expérience que nous avons depuis quelques années d’Internet nous rend très prudents sur tout ce que l’on peut y lire, et nous tenons, le plus possible à avoir plusieurs sources pour confirmer une information par exemple. On remarque que souvent des commentaires sont faits sur un papier sans vraiment le lire. Mais ce qui nous plait, c’est que l’on peut parler des bonnes nouvelles, des actions de solidarité et qu’elles sont relayées largement. Il peut y avoir, ici et là, des dérapages, mais ils ne sont pas finalement nombreux, et nous veillons au grain. (les commentaires sur le Blog de la Robertsau sont modérés). 

Nous ne pouvons que vous encourager à toujours essayer, tant que faire ce peut, à sourcer les informations que vous lisez. 

 

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Commentaires

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité