La nouvelle Vignette

La nouvelle Vignette

On nous a informé il y a quelques jours que La Vignette rouvrait ses portes, avec aux manettes une nouvelle directrice et un nouveau chef. Ni une ni deux, on a profité d’un chaud soir d’été pour tester. Et on n’a pas été déçu.

Publicité

Nichée rue Mélanie, juste à côté de l’arrêt de tram du même nom, se trouve La Vignette. Véritable institution du quartier, on ne la présente plus.

Elle propose désormais « une cuisine du marché, 100% faite maison, pour des plats bistrots généreux et sophistiqués » : une jolie promesse. Pour se faire, une équipe en partie modifiée.

En salle, c’est Delphine Albanese qui nous accueille, fille de restaurateurs et responsable d’autres établissements depuis 17 ans. En cuisine, on trouve le Chef Valentin Jozeleau, lui aussi fils de restaurateurs et formé dans les cuisines du Chef 3 étoiles Gilles Goujon.

Le cadre n’a pas changé et a gardé tout ce charme que l’on aime tant. La terrasse est très agréable, encore plus sous le grand arbre qui fait baisser la température de quelques degrés. A la nuit tombée, les guirlandes donnent à l’ensemble un joli petit air de guinguette.

L’accueil et le service sont attentionnés et réussissent à rester chaleureux malgré les contraintes sanitaires à respecter.

En amuse-bouche on nous apporte un Velouté de légumes verts avec des croûtons à l’ail. Une gentille attention.

La carte nous est présentée sur ardoise, avec 4 entrées et 4 plats.

On opte en entrée pour la Rillette de sardines au romarin, croûtons croustillants à l’ail et pour les Courgettes de l’Ilôt marinées à l’huile d’olive, nage aux herbes fraîches.

La rillette est fine et bien assaisonnée ; les herbes et en particulier la menthe relèvent les courgettes juste comme il faut. Des entrées légères et goûteuses, dont la fraîcheur était particulièrement appréciable en cette chaude soirée.

Pour le vin, comme bien souvent, on s’est laissé conseiller. Une jolie variété de vins au verre est disponible. A savoir qu’un vin du moment est également proposé.

Pour le plat, on a opté tous les deux pour le Filet de bœuf, sauce aux anchois, ail en chemise et gratin dauphinois. Une configuration idéale pour confronter son avis, surtout avec l’association peu commune bœuf/anchois.

Une pièce de bœuf épaisse nous est servie, cuite exactement comme demandée, avec de petits légumes. Le gratin est généreusement présenté, chacun reçoit son petit plat en fonte. La sauce aux anchois, au goût subtil, se marie très bien avec le bœuf. Une agréable surprise. Là aussi, la qualité des produits est au rendez-vous.

Malgré une terrasse bien remplie ce soir-là, les plats se succèdent au bon rythme, ni trop vite ni trop lentement. Juste le temps de jeter un œil aux autres assiettes que l’on voit passer et de se dire qu’il faudra revenir pour y goûter. Le menu du marché, proposé le midi en semaine, donne envie de prendre une pause déjeuner plus longue un jour prochain.

L’ardoise des desserts nous est déposée. En temps normal, après un repas déjà copieux, on aurait passé notre tour mais afin de vous livrer un article le plus complet possible, on s’est laissé tenter. Et ce fût une excellente idée. La Fraise en tartelette, crème diplomate à la pistache et sorbet fraise pour l’un, Abricots rôtis au miel, sirop au thym, glace amande et crumble pour l’autre.

Une très jolie présentation et des desserts qui ont dépassé nos attentes. Des produits simples au départ mais adroitement associés. De quoi joliment terminer le repas.

Au fil de la conversation, on apprend que depuis la réouverture les habitués sont au rendez-vous et on comprend pourquoi. On découvre également, tant en salle qu’en cuisine, des professionnels sincères qui sont avant tout de véritables passionnés et qui prennent plaisir à nous faire passer un bon moment.

Vous l’aurez compris, on a passé une bonne soirée et on a très bien mangé. A vous maintenant de découvrir ou redécouvrir la nouvelle Vignette !

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

La Vignette : https://www.lavignette-strasbourg-robertsau.com/fr/

29 Rue Mélanie, 67000 Strasbourg : 03 88 31 38 10

Nos derniers articles sur La Vignette :

 

 

Publicité
Publicité