Parlons vélo : grande enquête 2019

Parlons vélo : grande enquête 2019

La FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette) lance actuellement sa deuxième grande enquête “Baromètre” des villes cyclables. Vous avez jusqu’au 30 novembre pour donner votre avis. 

Publicité

Le classement des villes cyclables se base sur une grande enquête nationale, très complète, où les cyclistes sont invités à donner leur avis. À la veille des élections municipales, on peut imaginer que ces chiffres peuvent infléchir les programmes de certains.

Alors que l’édition 2017 avait largement contribué au lancement du plan vélo gouvernemental, il est temps de changer de braquet et de passer d’un plan national « cadre » à son déploiement opérationnel en 1001 plans vélos locaux ! La FUB invite donc les citoyens, cyclistes ou non, quel que soit leur territoire, à répondre massivement à cette enquête, afin de mettre pour la première fois le sujet « vélo déplacement » au cœur des débats des élections municipales et de faire le « bilan vélo » de la mandature en cours.

Sans surprise, Strasbourg était en tête des villes cyclables, mais seulement avec un B. Si le réseau est peut-être plus développé qu’ailleurs, il manque totalement de cohérence et d’homogénéité : borgne au royaume des aveugles. Comme nous l’avons démontré dans notre défi vélo (comment relier la Robertsau au centre ville uniquement sur des pistes cyclables) ou encore plus récemment sur Rue89 Strasbourg (Contournement du centre à vélo : le test) et même dans les Dernières Nouvelles d’Alsace (L’Alsace a du mal à se mettre en selle). 

C’est donc le moment de faire entendre votre voix en participant à l’enquête 2019 parlons vélos (l’enquête 2017 avait obtenue plus de 117 000 réponses).

Rappelons qu’à Strasbourg, la Vélorution, le collectif poil à gratter, se mobilise régulièrement pour faire avancer la cause et la place du vélo à Strasbourg. Parmi ses fait d’armes, l’installation express d’une piste cyclable avenue des Vosges et la pression sur les élus du Nord de l’agglomération pour un minimum de réseau à Schiltigheim, Bischheim, Hoenheim et Souffelweyersheim.

Ils vont d’ailleurs le 10 novembre prochain, participer à une vélorution “nationale” à l’occasion du premier anniversaire de la mobilisation vélocité de Montpellier. 

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus
Publicité
Publicité