Robert Grossmann nous a quittés : la Robertsau en deuil

Robert Grossmann nous a quittés : la Robertsau en deuil

Nous venons d’apprendre une triste nouvelle : Robert Grossmann vient de nous quitter.

Publicité

Nous venons malheureusement d’apprendre le décès de Robert Grossmann qui s’est éteint le jour de Noël. Selon ses souhaits, son inhumation a eu lieu à la Robertsau dans la stricte intimité de son cercle familial. 

Il est des personnes qui ne vous laissent pas indifférents : Robert Grossmann était de celles-là. On connait l’homme politique aux solides convictions gaullistes avec son caractère bien trempé qui lui faisait déplacer des montagnes. Mais également un homme tombé en amour de la Robertsau au point de se fondre avec notre quartier. Il l’évoquera d’ailleurs dans son livre « Ma Robertsau« .

Séance de dédicaces à la librairie la Parenthèse en 2014

Il y a bien sûr sa longue carrière politique (près de 49 ans au Conseil Municipal de Strasbourg), ses mandats de conseiller général de la Robertsau, sa présidence de la CUS (Communauté Urbaine de Strasbourg), nous y reviendrons dans d’autres articles plus complets. Mais ce que nous aimerions retenir c’est son engagement corps et âme au service de notre quartier. 

Dans son bureau, place de l’Etoile en décembre 2013

Nous lui devons le sauvetage contre la destruction du château de Pourtalès, les premières mobilisations contre la bétonisation (place des Tilleuls par exemple), le centre sportif de la Robertsau avec l’ASL, son amour du patrimoine et de la culture avec les installations des œuvres du CEAAC dans le parc de Pourtalès, sa passion pour Mélanie de Pourtalès et enfin sa participation particulièrement active pour sauver le foyer Saint-Louis. 

Robert Grossmann à une réunion publique de défense du foyer Saint Louis entouré d’Anne Schumann, Marc Hoffsess et Philippe Léonéli

À l’heure (tardive) où nous écrivons ses lignes, nous sommes encore touchés par l’émotion de la nouvelle et nous prendrons le temps dans les prochains jours de développer ses nombreuses actions tant l’homme était protéiforme.  Mais nous vous invitons à réécouter notre podcast où nous avions eu le bonheur d’avoir une longue conversation avec lui où il se livre un peu et revient sur les nombreux évènements de sa vie politique, sa relation à la Robertsau et sa passion de l’art contemporain. 

Ou à revoir cet entretien vidéo que nous avions réalisé à l’occasion de la sortie de son livre Ma Robertsau en 2015.

 
Cette première évocation de Robertsau Grossmann ne serait pas complète sans parler de sa passion pour Mélanie de Pourtalès. Il a écrit un ouvrage de référence sur la Comtesse et a offert aux archives municipales de Strasbourg la correspondance de Mélanie de Pourtalès. 

À son épouse, à ses enfants,  à sa famille, nous présentons nos sincères condoléances. La Robertsau vient de perdre un grand ami. 

Si vous souhaitez apporter votre témoignage sur vos souvenirs des rencontres avec Robert Grossmann, nous pourrons les publier dans une page spéciale : blog@robertsau.eu

La Robertsau en image

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

Les livres de Robert Grossmann aux éditions de la Nuée Bleue : 

Sur le WEB : 

Publicité
Publicité