[Tribune] La ville a du béton à la place du cœur !

[Tribune] La ville a du béton à la place du cœur !

Lundi au conseil municipal de Strasbourg la ville propose d’autoriser les ventes des terrains de la cour du foyer St Louis (nous y reviendrons). Voici la tribune du collectif du cœur de la Robertsau. 

Publicité

“Dans ce dossier polémique qu’est celui de l’avenir du foyer Saint-Louis et du cœur de la Robertsau, la Municipalité et la paroisse Saint-Louis persistent et signent dans leur mépris des Robertsauviens. Ainsi, le 29 avril, le conseil municipal va prendre des décisions capitales, sans qu’à aucun moment les Robertsauviens, leurs associations, ni même le conseil de quartier n’en aient été informés.

À l’ordre du jour de ce conseil municipal du 29 avril, découvert par la bande, figurent deux délibérations qui vont sceller le sort du cœur de la Robertsau. Ces délibérations vont acter la vente par la paroisse de la grande cour du foyer à un promoteur immobilier et la préemption par la Ville de la petite cour du foyer au détriment du même promoteur. Ainsi, les cours du foyer seraient bétonnées, supprimant les derniers espaces ouverts du cœur de la Robertsau qu’il serait possible de mettre à la disposition des habitants.

Pour la paroisse, le bénéfice de ces ventes serait destiné à la rénovation du foyer Saint-Louis, pour un montant de 1,350 M€. De son côté, la Ville construirait sur la petite cour du foyer un « pôle de services » regroupant la mairie de quartier, la direction de territoire, le bureau de l’adjoint.e de quartier et une salle multimodale à usage partagée. Sans doute pour financer cela, la Ville « valoriserait », c’est-à-dire vendrait la maison des associations du 119 rue Boecklin et l’actuelle mairie de quartier au 84 de la rue Boecklin.

Nous nous réjouissons de la sauvegarde et de la rénovation du foyer Saint-Louis, que la paroisse semble enfin avoir prises à son compte. Notre mobilisation n’a pas été vaine, même si elle a été longue et plus acharnée qu’il ne l’aurait fallu.

Mais c’est là la seule bonne nouvelle dans ces funestes perspectives et les questions restent nombreuses. Quelle est, en effet, la teneur précise de ces différents projets en cascade ? La paroisse a-t-elle abandonné son projet de construction à côté de l’église ? Qui va gérer le foyer rénové ? Quels sont les projets précis aux 84 et 119 de la rue Boecklin ? Pourquoi le « pôle de services » ne serait-il pas possible dans l’actuelle mairie de quartier ? Pourquoi la Ville ne préempte-t-elle pas la grande cour comme elle le fait de la petite cour, pour créer un lieu de convivialité pour les habitants, en lien avec le foyer rénové ?
Pourquoi l’adjointe de quartier nous a-t-elle menti, lorsqu’elle nous asséna un coût de 5 millions (DNA du 9 janvier 2018) pour la rénovation du foyer, alors que la paroisse semble pouvoir se contenter de 1,350 M€ pour ce faire ?

Nous sommes malheureusement habitués au mépris à l’encontre des habitants manifesté par cette municipalité et de la paroisse (malgré son statut d’établissement public) pour les habitants de notre quartier.

Nous avons compris que la démocratie locale n’est qu’un slogan à Strasbourg, faite pour amuser les citoyens avec des peccadilles, les vrais sujets étant menés en catimini et dans une véritable défiance des citoyens. Et quel sujet plus important pour le centre historique de la Robertsau que celui-ci ?

Si ces délibérations sont adoptées, le cœur de la Robertsau connaîtra des transformations majeures, sur lesquelles personne n’aura pu exprimer un avis sans être versé parmi les adversaires de la Municipalité, parmi les ennemis de la paroisse. Voilà où en est la démocratie locale à Strasbourg.”

Le collectif « Un cœur pour la Robertsau »

Marie-Laure Beaujean, Christine Beetham, Jacques Gratecos, Robert Grossmann, Marc Hoffsess, Bernard Irrmann, Emmanuel Jacob, Philippe Leonelli, Jean-Claude Luttmann, Anne Schumann et Claude Schwarz

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Commentaires

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité