Une installation provisoire pour l’été rue Boecklin près du foyer St Louis

Une installation provisoire pour l’été rue Boecklin près du foyer St Louis

L’espace Rue Boecklin est en train d’accueillir une installation provisoire pour que les Robertsauviens puissent en profiter cet été.

Publicité

Si vous avez remarqué une agitation au 66 de la rue Boecklin, c’est que le Collectif Horizome est en train de monter une installation dans le cadre du PNU.

120 palettes recyclées, un terrain vague, un chantier participatif et une équipe de choc. Projet de préfiguration éphémère d’usages et d’appropriations habitantes au 66 rue Boecklin à #Robertsau . Dans le cadre de Parc Naturel Urbain. On est présents toute la semaine et serions heureux de vous y croiser.

Thomas Nussbaumer – co-référent de projet Horizome

C’est ici que l’ancienne adjointe de quartier, dont on finira bien par donner le nom à une impasse, souhait dépenser beaucoup d’argent de la collectivité pour s’offrir une maison de quartier. Après avoir payé pendant des années des locaux provisoires, alors que le premier étage de la mairie de quartier est libre depuis de nombreuses années. Ce projet est fort heureusement abandonné.

C’est ainsi que la direction de proximité a proposé au collectif Strasbourgeois Horizome, dans le cadre du PNU, de faire une proposition d’installation participative pour que les Robertsauviens puissent s’y reposer pendant l’été. 

Horizome est un collectif ouvert, présent depuis 2009 à Strasbourg. Il mène des actions croisant arts, aménagements participatifs et recherche-action dans un objectif d’augmentation du pouvoir d’agir des citoyens.

L’installation devrait prendre des couleurs dans les prochains jours et accueillir une bâche pour se protéger du soleil. L’endroit sera idéal pour faire une petite pause ou manger son repas.

Il pourra évoluer en fonction des remarques, des usages… il y a déjà des demandes de terrain de pétanques ! C’est cool, le centre bouge à la Robertsau !

Le projet en cours d’installation

C’est aussi une première appropriation de l’espace central de la Robertsau au profit de tous les Robertsauviens, et une petite victoire pour le collectif  “Un cœur pour la Robertsau” qui s’était mobilisé contre la bétonisation du centre et la démolition du foyer Saint-Louis. 

Le Collectif Horizome n’en a pas fini avec la Robertsau, puisqu’il interviendra également à l’Escale à la rentrée prochaine pour lancer un jardin participatif expérimental. 

Le jardin de l’Escale

Lettre d’information

La Robertsau en image

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité