Un Robertsauvien parmi les grévistes de la faim contre le GCO

Un Robertsauvien parmi les grévistes de la faim contre le GCO

Le site de France 3 Alsace, décidément très réactif, réalise le portrait des grévistes de la faim qui militent contre le GCO. Et parmi eux le Robertsauvien Marc Hoffsess

Publicité

Dix militants, opposés au projet de Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO), se sont lancés ce lundi 22 octobre dans une grève de la faim. Ils demandent un moratoire et, à terme, l’abandon du projet. Pour la plupart d’entre eux, la grève de la faim est une première.

Marc Hoffsess – Photo France 3 Alsace

“Je suis professionnellement et associativement engagé pour l’environnement depuis 35-40 ans. J’ai été directeur du Parc naturel régional des Vosges du Nord, puis conseiller écologie au cabinet de Roland Ries et de Jacques Bigot. Je suis toujours responsable environnement à la ville d’Illkirch-Graffenstaden. En 2014, je me suis engagé contre le GCO.

Dire qu’on va déporter une partie du trafic et que les Strasbourgeois y trouveront un véritable intérêt, c’est faire de la démagogie. On est prêt à accepter tous les camions qui ne voudront pas payer les autoroutes allemandes. C’est un projet absurde.”

Et l’article de poursuivre : 

“Les dix grévistes se sont installés à l’église Saint-Michel de Bischheim. Ils seront en contact régulier avec un médecin afin d’éviter des problèmes de santé liés à ce jeûne hydrique (ils sont autorisés à boire toutes sortes d’eau et de thé). Ils  invitent désormais les citoyens à les rejoindre pour des actions ponctuelles. “Ils peuvent venir et sauter un repas. Pour certains, c’est déjà un gros sacrifice car c’est quelque chose qu’ils ne font jamais”, insistent les grévistes, qui feront aussi régulièrement des actions sur la place Kléber. “

Rappelons que le GCO ne diminuera en rien les bouchons sur l’A35 (même le président du MEDEF Alsace Olivier Klotz en convient) et que contrairement à ce que l’on prétend souvent de manière caricaturale, les opposants au GCO ont fait de très nombreuses propositions pour faire sauter les bouchons. 

Pour les Robertsauviens, la réalisation du GCO peut faire craindre également la réouverture de la route EDF pour que les camions puissent passer au nord pour rejoindre l’A35 ou le GCO.

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité