Une nouvelle association des commerçants de la Robertsau en approche

Une nouvelle association des commerçants de la Robertsau en approche

Près d’une cinquantaine de commerçants de la Robertsau se sont rencontré début septembre au chateau de Pourtales : objectif se parler et agir ensemble. 

Publicité
Olivier Sandrin (éléctricité Sandrin), Morad Baadache (Sushi’s) et Julien Ducret (Du blé au pain), trois des commerçants à l’initiative de la rencontre des commerçants de la Robertsau

Avant il y avait l’ACAR (l’Association des Commerçants et Artisans de la Robertsau), mais depuis le départ de Pierre Bardet, elle semblait en sommeil. 

Un petit groupe de commerçants de la Robertsau a donc pris l’initiative d’inviter à une réunion des commerçants pour qu’ils puissent se rencontrer et réfléchir à l’avenir. Elle a eu lieu le 6 septembre dernier au château de Pourtalès. 

Cette rencontre avait 3 objectifs : 

  • se rencontrer de manière conviviale 
  • présentation de la zone bleue
  • évoquer la création d’une nouvelle association

Une nouvelle génération est en effet arrivée à la tête des nombreux et dynamiques commerces de la Robertsau, et souhaitait réaliser des actions coordonnées. Une première peut-être pour Noël ? 

Un groupe de 15 personnes s’est porté volontaire pour s’impliquer dans le démarrage fonctionnel de cette nouvelle association dont le nom n’est pas encore trouvé. Une nouvelle rencontre est prévue mi-octobre où ces nombreux détails techniques vont être débattus. 

Déjà des effets concrets

Pour Olivier Sandrin : 

Il y a à la Robertsau tant de commerçants de qualité, qu’il était important qu’ils puissent se mettre en réseau et participer à l’animation du quartier et bien-sûr faire passer le message “consommons Robertsau”.

Et de préciser : 

Cette première rencontre s’est fait de manière plutôt informelle, chacun invitant ses connaissances. Tous les commerçants de la Robertsau n’ont peut-être pas eu l’information. Tout le monde est le bienvenu, et peut me contacter (contact@electicité-sandrin.fr).

La rencontre conviviale (chacun avait apporté à boire et à manger) a déjà eu des effet concrets, puisque par exemple le château de Pourtalès loue maintenant ses vélos chez les cycles Tedonne.

Mais c’est aussi l’occasion de relever les futurs défis du quartier et penser plus loin par exemple une association qui regrouperait les commerces du canton avec ceux du futur quartier d’affaires. 

Un dossier que le Blog de la Robertsau va bien évidemment suivre de près. 

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

Tous les articles sur les commerces à la Robertsau du Blog de la Robertsau (et il y en a, vous avez de la lecture pour plusieurs jours).

Publicité
Publicité

2 commentaires

  1. Rheinmuse
    6 octobre 2018

    Très belle initiative mais à quand l’échange avec les “clients” de vos commerces qui auraient sûremenr beaucoup d’idées de projets à vous soumettre également ? Non ?
    Évitez de rester entre vous en ouvrant votre cercle de réflexions.

  2. Zorro
    6 octobre 2018

    C’est une bonne idée. J’ai parfois l’impression que le quartier s’endort un peu. Les Pralines de Mélanie viennent déjà de réduire de moitié leur temps d’ouverture. Et il y a toujours des vitrines vides, rue boecklin (au début, puis à côté de Ecker), c’est bien dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.