Des travaux… provisoires pour le prix d’une maison !

Des travaux… provisoires pour le prix d’une maison !

Les bureaux de l’adjointe de quartier et de ses collaborateurs sont installés au 33 de la rue Boecklin à la Robertsau. Il semblerait qu’il y ait eu quelques rongeurs qui ont trouvé agréable d’y trouver également domicile et que ce soit une raison suffisante pour déménager l’ensemble des bureaux.

Publicité

Les bureaux de l’adjointe de quartier et de ses collaborateurs sont installés au 33 de la rue Boecklin à la Robertsau. Il semblerait qu’il y ait eu quelques rongeurs qui ont trouvé agréable d’y trouver également domicile et que ce soit une raison suffisante pour déménager l’ensemble des bureaux.

bureau de l'adjoint de quartier - Mairie

A cet effet, des Algecos ont été commandés pour être installés dans la cour de l’actuelle mairie de quartier.

Extrait de l’appel d’offre :

la confection et l’installation complète de bâtiments compacts réalisés en constructions modulaires préfabriquées y compris divers aménagements et tous travaux de raccordement aux réseaux (VDI, électricité, téléphone et alarme). Ensemble de modules accolés avec cloison intermédiaire d’une superficie totale d’environs 150 m ², accueillant 4 permanents et l’élu du quartier, composé de 3 bureaux,  1 salle de réunion (pour env.12 personnes mini), d’un sanitaire, d’une tisanerie, d’un coin repas et d’une salle d’attente. La hauteur sous plafond des bungalows sera d’environ 2.50m.

L’ensemble des personnes qui travaillaient  au 33 rue Boeclin seront installées  dans les jours qui viennent dans ces espaces modulaires tout neufs pour une durée d’un an avant de déménager au premier étage de la mairie de quartier et de prendre la place du centre médico-social qui, lui, partira à la place de l’ancienne gendarmerie rue de L’Ill.

Cout de l’opération 300 000 € : soit le prix d’une maison ! 

Faut-il avoir perdu tout sens commun de la valeur de l’argent pour dépenser 300 000 € (ou l’équivalent de 210 Smics, soit 17 ans de salaires…) pour une installation provisoire.

  • N’y avait-il pas possibilité de rester encore un an dans les locaux de la rue Boecklin ?
  • D’y procéder à une dératisation ?
  • De trouver d’autres locaux au sein du Centre Administratif  ou dans le parc de la ville ?

300 000 € pour une installation provisoire, c’est quand même jeter l’argent public par les fenêtres !

Dans une période où la crise fait des dégâts considérables, la Ville se comporte comme si l’argent tombait du ciel sans ce soucier de sa valeur.

MairieAlgéco 3

MairieAlgéco 7
De magnifiques Algecos avec une bande de verdure…. pour seulement un an !

bureau de l'adjoint de quartier - Mairie

Lettre d’information

La Robertsau en image

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus
Publicité
Publicité