DNA : enquête après l’incendie

DNA : enquête après l’incendie

Deux jours après l’incendie au Port aux pétroles, les DNA, sous la plume de Myriam Ait-Sidhoum, reviennent dans un long papier sur cet incident.

Publicité

dna_181215

Dans les nombreux commentaires de notre article un “Incendie au Port aux pétroles”  un certain Fiasco (le pseudo est assez mal choisi) écrit :

Faut arrêter de vous affoler et de hurler au scandale toutes les deux secondes.
Ce genre de choses arrive, de vieilles canalisations désaffectées encore gazées dont les services techniques n’avaient pas connaissance. Le site est ancien et recèle quelques surprises, mais les tuyauteries qui sont utilisées pour l’exploitation sont récentes, en bon état et contrôlées régulièrement, comme le reste du site.

Cet incendie est un incident isolé et pour connaître le professionnalisme des personnels SES, je peux vous assurer que vous ne courrez aucun risque lié à l’exploitation des installations du port aux pétroles.

Il faut croire que non, puisque ce reportage nous montre quand même que les risques sont très présents, et qu’il y a au minimum beaucoup de zones d’inconnu sur ce site. Les associations s’expriment également sur la crédibilité du PPRT et sur la méconnaissance des signaux d’alerte en cas de danger important.

Un article passionnant à lire sur le site des Dernières Nouvelles d’Alsace :

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Commentaires

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité