Peut-on souhaiter des bons vœux à un quartier que l'on méprise ?

Peut-on souhaiter des bons vœux à un quartier que l'on méprise ?

Scène hallucinante au dernier conseil de l’Eurométropole : le simple fait d’énoncer le nom de la Robertsau fait jaillir des rires moqueurs de la part d’élus de la majorité. 

Au terme de nombreuses années de traitement du dossier PLU (Plan local d’urbanisme), les élus eurométropolitains l’ont adopté lors de la séance du 16 décembre dernier. Un gros morceau s’il en est, puisqu’il pose les principes d’urbanisme, de transport et d’habitat pour les 25 prochaines années.

Un débat qui, pour certains élus, ne doit pas concerner les habitants de la Robertsau puisque dès que Fabienne Keller évoque le nom “Robertsau” certains se permettent de ricaner. (1h13mn)

Une vidéo sidérante pour tous les Robertsauviens :  

Ils sont certes rappelés à l’ordre par le Président Robert Herrmann, mais le mal est fait. Parmi les moqueurs figurent même des vice-présidents de l’Eurométropole. 

Seule la conseillère Edit Peirotes à réagit sur Twitter : 

Triste réactions puériles 

Oui évidemment c’est totalement indécent. Apparemment les Robertsauviens n’ont pas le droit d’exprimer leur avis ni de “participer à l’Eurométropole de Demain”. Nous voyons ici l’illustration de la considération que ces élus portent à la démocratie locale. Inquiétant.

Ils ont oublié d’indiquer que les Robertsauviens n’ont pas le droit de participer à la construction de l’Eurométropole de demain.

Nous avons essayé de contacter le vice-président Alain Jund et Robert Herrmann pour avoir leurs réactions. À ce jour, nous attendons toujours une réponse.

Les vœux 2017 en béton ? 

Vœux 2016 de l’adjointe de quartier

C’est dans ce contexte de mépris des habitants que l’adjointe de quartier va présenter ses vœux le jeudi 5 janvier à 18h00 à la Tour Schwab de la Cité de l’Ill. Nous aurons certainement encore droit au catalogue des nombreuses actions de l’actuelle municipalité pour notre quartier. En langage politique, cela veut dire que les critiques ne sont pas les bienvenues. Inclinez-vous devant la montagne des merveilles que nous faisons pour votre bien et votre bonheur. 

Mais devant l’avalanche de béton que va connaître notre quartier et l’absence de démocratie locale, les Robertsauviens pourraient n’avoir qu’un vœu : enfin avoir des élus qui les respectent ! 

ensavoirplus

Tous les articles sur le PLU sur le Blog de la Robertsau

Sur dna.fr l’article des Dernières Nouvelles d’Alsace : Dans l’ouest lointain

ensavoirplusfin

[themoneytizer id=”7926-16″]

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité

2 commentaires

  1. Je suis Charlie
    3 janvier 2017

    En 2008, Roland Ries s’était fait élire avec le slogan “Un maire pour tous, un maire pour chacun”. Ce n’était définitivement qu’un slogan.

  2. Alain Kempf
    3 janvier 2017

    Si quelqu’un va à la tour Schwab jeudi, ce serait bien de demander des nouvelles du fameux magasin Noz qui devait s’installer dans les locaux de l’ancienne Coop et devenir la “locomotive commerciale” de la Cité de l’Ill.
    Tout cela avait été annoncé par Philippe Bies, président d’Habitation Moderne lors de la visite de l’équipe municipale en janvier dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.