Les élections vues de l’intérieur

Les élections vues de l’intérieur

A l’occasion de ce second tour des élections municipales, j’ai souhaité aller un peu plus loin dans mon devoir civique en étant assesseure le temps d’une après midi. Voici le récit de ces quelques heures passées au bureau de vote #411 du collège Jules Hoffmann de la Robertsau.

Publicité

Les préparatifs
Suite au besoin en assesseurs exprimé par la municipalité en début d’année (et relayé sur notre blog: https://www.robertsau.eu/participez-aux-prochaines-elections-municipales/), je décide de m’inscrire au mois de janvier pour participer au second tour des élections municipales.
A cette époque, il est déjà question d’un nouveau virus en Chine mais nous sommes loin d’imaginer que celui-ci pourrait avoir un quelconque impact sur nos élections locales.

Après plusieurs semaines, la mairie répond à ma candidature et m’assigne au bureau de vote du collège de la Robertsau. Le courrier précise qu’il est nécessaire de suivre une formation au siège de l’Eurométropole pour mieux comprendre le rôle. Rendez-vous est donc pris début mars pour cette mini-formation.
Entre temps, le virus a fait son apparition en France, l’inquiétude monte mais il n’est pas question à ce stade d’annulation. On nous indique simplement que des mesures de sécurité seront prises et que plus d’informations sont à venir.

La suite, on la connaît: le premier tour a lieu mais pas le second, en tous cas pas à la date prévue et mon rôle d’assesseur se retrouve donc décalé au 28 juin.

Le jour J
Le 28 juin, je me rends comme prévu au gymnase du collège Jules Hoffmann.
A l’entrée, des agents de la ville régulent les passages. Gel hydroalcoolique obligatoire, masques disponibles pour ceux qui n’en auraient pas, 3 électeurs maximum par bureau de vote, sens de circulation, etc. Les règles sont nombreuses mais tout le monde se plie avec bonne volonté à cette nouvelle donne.

Les électeurs qui se présentent sont de tous les âges: ceux qui votent pour la première fois et ceux dont la carte d’électeur témoigne des nombreuses élections passées. Quelques erreurs d’aiguillage par ci, par là; quelques frustrations de ne pas se trouver sur la liste électorale mais l’ambiance reste légère malgré les conditions inhabituelles.

A mon arrivée en début d’après-midi, ce n’est pas la foule des grands jours mais il y a quand même un flux relativement continu. A 17h, le taux de participation au bureau #411 est même légèrement au dessus de la moyenne nationale (35,16% contre 34,67%) et très au-dessus de la moyenne à Strasbourg qui est de 26,38%.
L’objectif est de faire mieux qu’au premier tour qui a comptabilisé 534 votants, cependant l’arrivée de la pluie vers 18h tarit le flux d’électeurs et voit s’éloigner l’espoir d’une participation plus forte que le 15 mars.

Côté bureau de vote, peu de Robertsauviens et peu de bénévoles parmi les assesseurs. La plupart sont des employés municipaux volontaires qui participent à l’élection dans ce bureau de vote depuis plusieurs années.


L’équipe du bureau de vote #411

Bilan de la journée:
Étant assesseure pour la première fois, il m’est difficile de comparer avec d’autres élections mais les chiffres parlent d’eux-mêmes: les Robertsauviens ne se sont pas davantage déplacés que le reste des électeurs français.
Espérons que notre maire fraîchement élue saura tenir compte de cette désaffection des urnes.

Note de la Rédaction: les chiffres indiqués dans cet article ont été recueillis avant le dépouillement et peuvent différer du résultat officiel du bureau de vote.

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

Retrouvez tous nos articles sur les municipales sur notre blog: https://www.robertsau.eu/municipales-2020/

Publicité
Publicité