Rue de l’Ill : C’est quoi un sens interdit ?

Rue de l’Ill : C’est quoi un sens interdit ?

Quand il y a une signalisation sur un chantier, et que la grande majorité ne la respecte pas… C’est l’histoire incroyable du sens interdit de la rue de l’Ill. 

Publicité

Quand il y a une signalisation sur un chantier, et que la grande majorité ne la respecte pas… C’est l’histoire incroyable du sens interdit de la rue de l’Ill. 

C’est une histoire qui en dit long sur notre vivre ensemble. Rue de l’Ill, pendant les travaux du pont de la Papeterie, la circulation est déviée par la rue de la Fabrique et la rue des Peupliers. Dans cette troisième phase, seuls les poids lourds, les bus ainsi que les véhicules de secours peuvent passer tout droit avec un feu de circulation alterné. 

Il y a bien une signalisation sur place, et le sens interdit est sans équivoque. Les sens interdits d’ailleurs, puisqu’il y a plusieurs panneaux. 

Étape 1 : la signalisation est en place

Autant dire que l’on prend direct son dictionnaire des citations et que l’on peut commencer à les réciter : “pisser dans un violon”, “glisser comme l’eau sur les plumes d’un canard”, “passer au dessus de la tête”… C’est comme si le sens interdit était invisible. Et toutes les voitures de se considérer comme riveraines et de continuer tout droit comme si de rien était. 

Étape 2 : intervention des responsables du chantier

Et nous avons assisté à cette scène incroyable où un des responsables du chantier allait lui-même interpeller les automobilistes pour leur signaler qu’un sens interdit… c’est un sens interdit. Il nous a déclaré qu’il avait pourtant appelé plusieurs fois la police municipale mais que “cela ne les intéressait pas”.

Étape 3 : la police municipale arrive enfin

Finalement la police municipale intervient enfin, et fait la circulation à l’ancienne. Ce qui n’arrange pas forcement les affaires de la rue des Peupliers, mais enfin le sens interdit est respecté. 

Il faut donc mobiliser 3 personnes pour qu’un panneau de signalisation soit respecté. On imagine sans peine que les policiers municipaux avaient certainement d’autres mission plus importantes que de faire la circulation pour des automobilistes qui ne veulent plus respecter le code de la route ou faire un petit détour. 

Étape 4 :

Jeudi 6 septembre, la Police Nationale est entrée en action et verbalise les contrevenants.

 

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité