Géothermie profonde : Fonroche sous surveillance

Géothermie profonde : Fonroche sous surveillance

C’était à prévoir. Curieusement, l’enquête de La Dreal n’a pas réussi à trouver l’origine des tremblements de terre qui ont frappé la Robertsau en novembre 2019. Les essais vont reprendre… sous surveillance néanmoins.

Publicité

La préfecture du Bas-Rhin vient de publier suite à la réunion le 24 septembre de la “la commission de suivi du site géothermique de Vendenheim. – composée des services de l’État, élus, et associations un communiqué : 

La préfecture a demandé à la société Fonroche d’analyser les circonstances de l’événement sismique et de définir les mesures de sécurité complémentaires préalables à l’éventuelle reprise des opérations. La préfecture a ensuite soumis l’analyse fournie par Fonroche à une tierce expertise, menée par l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris) et le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM). Un ensemble de données a été intégré à leurs réflexions, notamment celles issues de l’étude sismologique produite par l’École et observatoire des sciences et de la terre (Eost).

Un rapport qui se conclue : 

Il ressort de cette tierce expertise que l’ensemble des données disponibles actuellement ne permet pas de conclure à l’existence, ou non, d’un lien de causalité entre les opérations de géothermie menées à Vendenheim et l’activité sismique survenue à Strasbourg le 12 novembre 2019.

Sachant le sujet sensible, Fonroche n’a pas le feu vert de reprise de ses tests d’injection, mais doit réaliser à partir du 1er octobre des tests de traçage

la préfète du Bas-Rhin autorise à partir du 1er octobre 2020, la réalisation de tests de traçage visant à mieux connaître les conditions de circulation naturelle de l’eau en profondeur.Il s’agit de véri- fier, par l’injection d’un produit coloré et inerte, que l’eau géothermale circule bien selon les prévisions, sans accumulation de tensions dans le sous-sol qui pourraient être de nature à créer des mouvements sismiques ressentis en surface.

Les résultats des tests seront analysés par un “comité d’experts indépendants” qui n’est pas encore constitué. En cas d’avis favorable, l’exploitation de la centrale pourrait être envisagée à la fin du premier semestre 2021. 

Tout cela n’est pas rassurant

En fait tout cela n’est guère rassurant car on nage en plein flou. Au delà d’une certaine profondeur, on le sait, les ingénieurs ne “voient” plus rien. La Géothermie profonde (à ne pas confondre avec les autres formes de géothermie) c’est à dire celle qui va chercher de l’eau chaude à plus de 4000 m n’est pas une technologie maîtrisée. Comme l’indique l’article de Jean-Daniel Braun dans le dernier numéro de l’Echo de la Robertsau 

La nouvelle loi de transition énergétique semble avoir pris en compte les difficultés et dangers de la géothermie profonde, hors des bassins de moraines comme le bassin parisien ou celui de Munich et les régions volcaniques. La production d’électricité n’est plus éligible aux subventions en raison du faible rendement de la technologie mise en œuvre, environ 10%. La viabilité économique n’est pas au rendez vous. Il faut avoir un débouché pour la chaleur, mais hors utilisation industrielle, celle ci ne trouve utilisation que pendant 4 à 5 mois d’hiver. Le reste du temps il faut l’envoyer dans l’atmosphère avant de réinjecter l’eau dans le sous sol !

Les raisons qui ont poussés les Robertsauviens à refuser le projet de géothermie profonde en 2015 au Ports aux pétroles, sont toujours valable, d’autant que nous ne savons pas dans quel direction va le forage. Ce n’est pas parce que l’entrée du puits est à Vendenheim qu’il n’y a pas une dérivation vers ailleurs…

La seule bonne nouvelle, c’est que le réseau de surveillance sismique semble enfin mis en place et opérationnel (on se demande pourquoi il ne l’était pas avant les premiers test).

Est-ce la raison pour laquel Fonroche avait publiée,  il y a quelques mois, une annonce pour un “Sismologue opérationnel”..

On vous recommande, à ce sujet, l’écoute de l’excellente émission de France Inter : Secret d’infos “Séismes : quand l’homme fait trembler la terre

Lettre d’information

Exposition

La Robertsau en image

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité