L’Echo de la Robertsau 286 vient de paraître et pose la question de l’aménagement de l’entrée du quartier

L’Echo de la Robertsau 286 vient de paraître et pose la question de l’aménagement de l’entrée du quartier

Le nouveau numéro de l’Echo de la Robertsau, le journal du quartier édité par l’ADIR vient de paraître. L’association de défense de la Robertsau propose un aménagement européen du Wacken jusqu’à l’entrée de la Robertsau.

Publicité

Dans son édito, Jacques Gratecos, le président de l’ADIR,  pose la question d’un aménagement européen de l’entrée de la Robertsau : 

Osons afficher davantage d’ambition dans l’amélioration de notre quartier et ne nous arrêtons pas à vouloir seulement métamorphoser son centre. N’oublions pas, en effet, que la Robertsau accueille de nombreuses institutions européennes et n’hésitons pas à évoquer l’échec patent du « parcours européen» actuel dont la pertinence a, jusqu’à présent, échappé aussi bien aux Strasbourgeois qu’aux nombreux touristes français ou étrangers.

Combien de ces visiteurs ont été déçus par cet assemblage hétérogène d’éléments dont ils ne parvenaient pas à percevoir la cohérence, alors que le quartier européen s’est vu décerner, en décembre 2015, le label du Patrimoine européen. Aussi faut-il se poser la question des moyens à mettre en œuvre pour susciter l’envie de tous à y venir flâner et à transformer ce cheminement en lieu d’agrément, de promenade et de culture.

Imaginons par exemple un « Jardin d’Europe » dans lequel arbres et parterres de fleurs auraient pris la place des éléments minéraux de l’entrée de la Robertsau et du parcours du tram. Envisageons de ponctuer notre marche de petits moments de repos dans des buvettes et « jetons-nous à l’eau » en établissant, au pied du quai Ernest Bevin, une petite base de bateaux électriques sans permis qui offriraient à tout un chacun une perspective différente sur nos institutions.

La suite à lire dans le numéro de l’Echo 286 à télécharger sur le site de l’ADIR

On aime bien l’idée de transformer le restaurant Jeanne d’Arc, quai Bevin en lieu d’accueil pour les touristes et de créer un panneau « I 💙 Strasbourg » pour les amoureux des réseaux sociaux. 

Au sommaire de ce numéro 286 : 

  • Foyer Saint-Louis : épilogue
  • Une démarche de co-construction ouverte à tous pour le devenir des « cours Saint-Louis » à la Robertsau
  • Retour sur l’assemblée du début d’année à la Cité de l’Ill
  • Géothermie profonde : Lithium et vallée du Rhin Supérieur
  • ChatGPT : une intelligence, vraiment ? 
  • Robertsau – Wacken : porte des étoiles européennes
  • Lieu d’Europe : les travaux balafrent le parc
  • Brèves
  • Ma première canne à truite
  • Evènement culturels

À télécharger en cliquant ici sur le site de l’ADIR.

Pour disposer de la version numérique de ce numéro (PDF) il suffit d’aller sur la page ECHO du site de l’ADIR, vous y trouverez d’ailleurs les anciens numéros à partir de janvier 1960.

Les distributeurs bénévoles font tout leur possible pour que l’ensemble des habitants de la Robertsau puisse bénéficier d’un exemplaire gratuit de l’Echo de la Robertsau dans leur boite aux lettres.

La Robertsau en image

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité