Projet Apollonia : interpellation de Thierry Roos au Conseil Municipal lundi 25 mars

Projet Apollonia : interpellation de Thierry Roos au Conseil Municipal lundi 25 mars

Au Conseil Municipal de Strasbourg du lundi 25 mars, le conseiller municipal Thierry Roos va interpeller le maire de Strasbourg sur le devenir du projet Apollonia. 

Publicité

Présenté, il y a pile-poil un an, le projet d’Apollonia “Vivacité” semble se perdre dans les limbes de l’administration de l’Eurométropole.  Le conseiller municipal Thierry Roos va interpeller le maire pour que ce projet “destiné à la création de liens entre les humains au travers de la culture, du commerce et de la vie associative” ne soit pas abandonné par inaction. 

“Monsieur le Maire, 

La Robertsau est devenue, avec votre politique de densification urbaine à outrance, un des quartiers les plus peuplés de la Ville et dépassera bientôt les 30 000 habitants.

Une telle densité dans un quartier historiquement dédié au maraichage ne peut être négligée, au niveau de ses infrastructures, voies d’accès, connexions au réseau routier, transports en commun, activité culturelle et commerciale et ceci dans un environnement particulier ou les trois piliers de son identité nouvelle sont :

  • Un quartier naturel délimité par une zone verte qui fond comme les glaces de l’Antarctique.
  • Un quartier européen où résident un grand nombre de fonctionnaires.
  • Une vie associative et culturelle forte, animée par les habitants amoureux de leur quartier et les remarquables associations avec notamment l’Escale, un  véritable liant social et générationnel.

Je veux vous parler aujourd’hui de l’entrée sud du quartier et plus particulièrement du projet Apollonia. En lien étroit avec l’Escale et les associations du quartier, ce projet offre une programmation innovante et ouverte sur le quartier avec l’ambition de réunir à la fois la culture, l’Europe et l‘écologie grâce à un jardin préservé et de l’habitat social tourné vers les créateurs et les jeunes artistes, leur offrant ainsi un lieu de résidence.

Pour en avoir vu les esquisses et les grandes lignes, je dois dire que c’est une opportunité unique pour Strasbourg de faire rayonner un tel projet à l’échelle européenne tant il est innovant et créatif. 

Mais je voudrais attirer votre attention sur le fait que le temps passe et que cette opportunité risque d‘échapper à ses promoteurs qui sont prêts, et qui ont les ressources financières nécessaires. Ils ont imaginé un modèle économique original et durable en associant une opération immobilière en soutien de l’association. 

Ce projet risque  d’échapper aux Strasbourgeois qui souhaitent un urbanisme apaisé, destiné à la création de liens entre les humains au travers de la culture, du commerce et de la vie associative.

Je vous demande donc, Monsieur le Maire, de lancer et soutenir ce projet dans les plus brefs délais, afin que cette opportunité unique ne s’évanouisse pas.

Alors que l’on peut unir Apollonia et Europa aujourd’hui, on risque de perdre les deux demain. Les Strasbourgeois ne comprendraient pas que ce terrain parte dans les fourches caudines d’un bétonneur plutôt que dans celle d’Europa et d’Apollonia qui pourraient demain, déjeuner ensemble sur l’herbe du jardin…”

Thierry Roos

Lettre d’information

On vélorutionne le 26 avril ?

Mart O’Pickers en concert

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau