Rassemblement de piétons et de cyclistes pour défendre l’accès aux berges du bassin de l’Ill

Rassemblement de piétons et de cyclistes pour défendre l’accès aux berges du bassin de l’Ill

Rassemblement de piétons et de cyclistes pour défendre l’accès aux berges du bassin de l’Ill  au niveau du Parlement européen

Europe interdite au public ?

Malgré une première manifestation en octobre 2017 (plus de 200 participants) contre la fermeture des berges du bassin de l’Ill au niveau du Parlement européen aux piétons et aux cyclistes, ce projet est toujours à l’ordre du jour.  Aussi, l’ADIR (Association de Défense des Intérêts de la Robertsau), Astus ( ASsociation des usagers des Transports Urbains de l’agglomération Strasbourgeoise), CADR 67 (Comité d’Actions Deux roues), Piétons 67 et le groupe Veläuch (groupe militant pour les déplacements sains à la Robertsau)  appellent à un nouveau rassemblement le mercredi 28 février 2017 à 17h pont de la Rose Blanche à l’entrée de la Robertsau

Les strasbourgeois sont invités à venir avec sonnettes, trompettes, sifflets… pour dire non à cette privatisation des berges. Possibilité de rejoindre l’action en cours de déroulement.

Déroulé de la manifestation :

  • 17h Rassemblement
  • 17h15 départ de la manif le long de la berge jusqu’à la passerelle Ducrot avec prise de parole au niveau du parlement.
  • 17h30 retour par l’autre berge, via quai Mullenheim, quai Chanoine Winterer jusqu’aux grilles qui barrent l’accès à la promenade Alcide De Gasperi.
  • Vers 18h15 Dispersion, place des glycines, devant les grilles fermées du Parlement dont les manifestants demandent la réouverture.
La promenade Alcide De Gasperi est fermée depuis deux ans !

Texte du tract diffusé :

Le 12 octobre 2017, nous étions plus de 200 à manifester contre le projet de fermeture des berges du bassin de l’Ill en rive droite. Suite à cette mobilisation, les autorités ont annoncé que la berge ne serait fermée que de manière exceptionnelle… soit durant toutes les sessions du Parlement européen et autres visites de personnalités politiques.

Les associations et les strasbourgeois ne peuvent se satisfaire de cette annonce. En effet, les sessions parlementaires ne sauraient être assimilées à des évènements exceptionnels : douze sessions par an, auxquelles pourraient s’ajouter celles du Conseil de l’Europe (quatre par an pour l’assemblée parlementaire et la conférence des OING). De fait, les berges seraient donc inaccessibles très fréquemment.

Enfin, il n’est pas fait mention de la promenade Alcide de Gasperi située de l’autre côté de l’Ill qui a été interdite à toute déambulation sans aucun préavis ou autre explication. Les associations rappellent qu’elles demandent également la réouverture aux piétons et aux cyclistes de cette berge.
Les travaux avancent bon train et font fi de la loi qui stipule pourtant que propriétés et berges attenantes aux cours d’eau naturels domaniaux sont grevés sur chaque rive de servitudes auxquelles les collectivités ne sauraient se soustraire. Que ceux qui font les lois les respectent serait pourtant le minimum démocratique.

Alors soyons encore plus nombreux à dire non à cette fermeture des berges et oui à un quartier européen ouvert aux citoyens.
ADIR, ASTUS, CADR 67, Piétons 67, Veläuch

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité

Un commentaire

  1. Jean H.
    23 février 2018

    A quand un véritable aménagement du quai Rouget de Lisle ? Actuellement, le trottoir côté fleuve est censé “accueillir” piétons et cyclistes dans les deux sens (panneaux ronds = piste cyclable obligatoire !) Or, il ne répond absolument pas aux critères de largeur et d’aménagement nécessaires !
    Malheureusement, la signalisation n’échappe pas aux automobilistes, qui sont les moins concernés par le problème, et beaucoup ne supportent pas que des cyclistes viennent encombrer leur “voie de contournement rapide” pour éviter l’allée de la Robertsau…
    De mauvaises langues pourraient penser que ces panneaux ne sont là que pour justifier l’absence d’aménagements cyclables allée de la Robertsau, justement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.