Géothermie : intervention d'Edith Peirotes au conseil municipal du 22 juin 2015

Géothermie : intervention d'Edith Peirotes au conseil municipal du 22 juin 2015

Le conseil municipal de Strasbourg du lundi 22 juin 2015 s’est exprimé contre le projet de géothermie profonde à la Robertsau. Voici l’intervention d’Edith Peirotes du groupe écologiste. “Monsieur le Maire, chèr-es collègues, Nous ne rappellerons jamais assez que les écologistes ont perpétuellement comme priorité l’intérêt de la population et de la planète. Le principe…

Publicité

Le conseil municipal de Strasbourg du lundi 22 juin 2015 s’est exprimé contre le projet de géothermie profonde à la Robertsau.

Voici l’intervention d’Edith Peirotes du groupe écologiste.

edith_peirotes

“Monsieur le Maire, chèr-es collègues,

Nous ne rappellerons jamais assez que les écologistes ont perpétuellement comme priorité l’intérêt de la population et de la planète.
Le principe de précaution doit être un principe absolu.
Il est donc rassurant de relever que ce principe de précaution est appliqué ici.
Les inquiétudes de la population ont été entendues et leur avis pris en compte.

Toutefois, l’avis défavorable à la réalisation du projet de géothermie profonde au Port autonome de Strasbourg proposé ici, repose essentiellement sur la classification de zone à risques technologiques du site.

Or, d’autres projets de géothermie profonde sont en cours dans l’Eurométropole comme il l’est évoqué dans cette délibération.

Les risques écologiques ne connaissent pas de frontière.

Faut-il rappeler que la géothermie profonde consiste à creuser des puits de plusieurs milliers de mètres exploitable seulement une dizaine d’années ?

La géothermie profonde est une technologie complexe et encore immature, le manque d’expérience dans ce cadre de la société privée Fonroche a par ailleurs été soulignée.

Ne jouons donc pas aux apprentis sorciers, la seule transition écologique soutenable est celle qui se met résolument au service de l’homme et de la planète sans nous entraîner vers de nouveaux tourments.

Je le disais il y a un instant, le risque écologique n’a pas de frontière, nos voisin de Kehl l’ont bien compris en se mobilisant massivement contre le projet de la société Fonroche.
La géothermie profonde, mal exploitée peut causer des risques irréversibles : sismicité, remontés de boues radioactives, risque de pollution de notre nappe phréatique, qui, je vous le rappelle est la plus importante d’Europe !

Par ailleurs, je tiens à préciser que nous devons être en mesure de poser de manière globale nos objectifs. Je ne suis pas par principe opposée à la géothermie profonde si nous exploitons aujourd’hui cette ressource comme énergie de transition, c’est-à-dire une énergie nous permettant d’aller progressivement vers une réduction massive de notre consommation énergétique. Dans ce cas, la géothermie profonde peut-être une solution.

Par contre, si notre volonté est d’en faire une énergie de substitution aux énergies fossiles, alors, le risque de mettre en péril notre planète est réel. N’oublions jamais qu’en agressant la terre, l’homme fini par s’agresser lui-même.

Je voterai donc pour cette délibération, en émettant toutefois des réserves sur la volonté de la ville de Strasbourg et de l’Eurométropole d’inscrire la géothermie profonde dans un mix énergétique renouvelables et pérenne.
La vraie révolution écologique consiste à sortir de l’ère anthropocène et de ne jamais oublier que la seule énergie propre est celle que l’on ne produit pas.
Je vous remercie.

Edith Peirotes”

ensavoirplus

Tous les articles sur la géothermie sur le Blog de la Robertsau

Et sur le Blog de la Robertsau

ensavoirplusfin

Lettre d’information

La Robertsau en image

Covid 19

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité