Foyer Saint-Louis : épilogue

Foyer Saint-Louis : épilogue

Le collectif Un cœur pour la Robertsau, l’ADIR et l’association Patrimoine & Modernité ont organisé un apérobertsau pour remercier les habitants de leur soutien dans le dossier du foyer Saint Louis.

Publicité

Voilà c’est fini…chantait Jean-Louis Aubert.  Le 28 novembre 2022, la société Avant-Garde retirait officiellement son permis de construire sur les cours du foyer Saint-Louis.  Dernier acte pour revenir à la case départ que l’on aurait jamais du quitter pour éviter de bétonner le cœur de la Robertsau. 

Si jamais, vous arrivez dans le quartier ou vous avez hiberné pendant 10 ans, on vous invite à relier les très nombreux articles sur le sujet sur le Blog de la Robertsau ou sur cet excellent article de Jean-François Gérard de Rue 89 Strasbourg : Une sortie de crise au foyer Saint-Louis, dont les cours ne seront pas bétonnées.

Alors pour remercier les habitants et les donateurs qui ont soutenue les collectifs et les associations un apérobertsau était organisé le 10 décembre dernier devant le dit foyer. 

Alors, il faisait un froid de canard, mais cela n’a pas entamé le moral des troupes qui distribuait un vin chaud de belle facture, des Manelë de chez Materne, et des bredele comme s’il en pleuvait. 

Etienne Bardon en compagnie de Jacques Gratecos président de l'Adir

Ce fut l’occasion pour de nombreux clients du marché de partager un moment d’amitié avec les différents membres des associations et de parler de la Robertsau. 

On y a même vu l’adjoint Marc Hoffses (ancien membre du collectif Un coeur pour la Robertsau faut-il le rappeler) qui propose une nouvelle séquence de concertation pour l’avenir des cours du foyer : 

Capture d'écran du compte Facebook de Marc Hoffsess
Capture d’écran du compte Facebook de Marc Hoffsess

Lettre d’information

La Robertsau en image

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité