Chez nous, ZAD veut dire « zone à députés » !

Chez nous, ZAD veut dire « zone à députés » !

Les usagers des berges de l’Ill ne désarment pas. Lundi 10 septembre, ils sont toujours aussi nombreux à se rassembler pour demander de conserver l’accès au Quai du Bassin de l’Ill et à retrouver celui à la Promenade Alcide de Gasperi.

Le reportage de StrasTV : 

Coïncidence : la manifestation a lieu le jour-même où les forces de l’ordre ont évacué manu militari la ZAD de Kolbsheim et expulsé les opposants au GCO. Bernard Irrmann, du collectif Véläuch, évoque ironiquement notre ZAD « Zone A Députés » qui envahit l’espace public et n’aura – elle – rien à craindre des CRS. Avec Jacques Gratecos, de l’ADIR, ils rappellent les positions du collectif d’associations et dénoncent un Parlement européen qui tend à se replier sur lui-même et n’a jamais daigné répondre aux multiples courriers.

Les berges doivent-elles devenir des impasses ?

Jean Sommer (Alsace Nature et CADR) insiste sur le caractère illégal du blocage des berges, qui contrevient à la servitude de marchepied, obligation légale qui impose de laisser libre le passage le long d’un cours d’eau. Les différentes associations du collectif sont représentées et on note la présence d’Éric Schultz, adjoint au maire, et de Françoise Pfersdorff, conseillère départementale du canton Robertsau-Wacken.

Un clapping revendicatif
Les manifestants adressent leurs messages au personnel du Parlement qui dîne à la cantine

La manifestation devait débuter sur l’autre rive, place des Glycines, devant le portail définitivement fermé de la Promenade Alcide de Gasperi, mais ce lieu a été interdit par la Préfecture, pour d’obscures raisons. Les manifestants sont donc arrivés comme précédemment par le Pont de la Rose Blanche et se demandaient, en cette veille de première session parlementaire après les vacances, s’ils se heurteraient à des grilles fermées sur le quai du Bassin de l’Ill, comme c’était annoncé par les autorités.

C’est à ces emplacements que les grilles devraient être érigées…

Pour l’instant, rien n’est fermé. Les panneaux informant de la fermeture ont été retirés par les services municipaux. Est-ce en raison des graffitis désobligeants ou parce-que le projet est différé ? Mystère. Aux deux extrémités du tronçon qu’il était prévu de fermer, on trouve des embryons de chantier, mais pas la moindre information…

Elle est pourtant bien pratique, cette piste…

Sur le site des Dernières Nouvelles d’Alsace une vidéo de la manifestation

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

Le site de l’ADIR, de l’ASTUS 67 , et du CADR67

Pour signer la pétition : http://www.adirobertsau.fr/petition/

Le site de nos amis Bruxellois : http://www.placepublique.be

Sur le Blog de la Robertsau :