Foyer Saint Louis – Cœur de la Robertsau : victoire pour la mobilisation des citoyens !

Foyer Saint Louis – Cœur de la Robertsau : victoire pour la mobilisation des citoyens !

C’est un évènement pour la Robertsau. Aujourd’hui, le conseil municipal de Strasbourg va mettre fin à « l’affaire du Foyer Saint Louis ». Une victoire de la mobilisation des citoyens pour le cœur de la Robertsau et son patrimoine qui échappent à une opération de bétonnage massive.

Publicité

10 ans ! Voilà 10 ans que des citoyens se mobilisent contre la folle opération domino imaginée par l’ancien curé de la Robertsau, Didier Mutzinger et validée par l’ancien maire de Strasbourg Roland Ries et ses adjoints Nicole Dreyer et Alain Fontanel. Il s’agissait de vendre et de détruire le foyer Saint-Louis pour qu’un promoteur puisse, ainsi que dans sa cour, y construire des appartements. Avec le fruit de la vente, le curé imaginait pouvoir bétonner le jardin jouxtant l’église avec un nouveau foyer. 

Ce projet a été rendu possible par une modification du Plan d’Occupation des Sols (POS ancêtre du PLUi) N° 35 effectuée en plein été 2012 qui rendait constructibles le parc à côté de l’église, ainsi que son terrain attenant. Mais c’était sans compter le flair des vieux routiers de l’ADIR et du Blog de la Robertsau qui ont tout de suite vu qu’il y avait anguille sous roche

La première mobilisation contre l’urbanisation du jardin Saint-Louis. De gauche à droite : René Hampé, Philippe Léonéli, François Habersetzer, Didier Risoud, Claude Schwarz et Rinaldo Locatelli

On ne va pas refaire le film des 10 années de mobilisation (vous pouvez si vous le souhaitez relire les très très très nombreux articles du Blog de la Robertsau sur le sujet) , mais des premières pétitions aux recours juridiques portées par l’ADIR et le collectif « Un cœur pour la Robertsau » le foyer a finalement été sauvé. On se souvient par exemple de l’émouvant appel de Robert Grossmann : 

Le foyer sauvé, mais pas le jardin ni la cour du foyer qui ont été vendus à un promoteur « Avant-Garde promotion« . Pire, pour équilibrer l’opération, la ville s’était mis en tête de céder du patrimoine comme le 119 rue Boecklin et la mairie de quartier, rue du parc. Opération finalisée en catimini à la veille des élections municipales. 

La mairie de quartier et le 119

Les écologistes gagnent les élections

Surprise, ce n’est pas le poulain de Roland Ries qui gagne les élections municipales, mais l’équipe des écologistes menée par Jeanne Barséghian. La nouvelle maire de Strasbourg avait d’ailleurs annoncé, dans notre podcast, avant les élections que ce dossier serait remis à plat

Le but c’est de recréer du dialogue et de la confiance. Il est essentiel de sortir de l’enlisement dans lequel il se trouve. J’entends la demande des habitants d’avoir un cœur de quartier vivant et dynamique. Remettre à plat l’ensemble du dossier pour préserver et rénover le foyer. Sortir de la logique d’interpellation pour arriver à la logique de co-construction. Il faut voir quelles sont les marges de manœuvre et travailler avec les habitants dans le dialogue.

C’est donc Marc Hoffsess qui devient élu référent pour la Robertsau-Wacken. Cet ancien membre du collectif du « cœur pour la Robertsau » s’attelle tout de suite à trouver une sortie par le haut. Par chance, Didier Muntzinger est nommé dans une autre paroisse et c’est Franck Guichard qui est nommé curé de la Robertsau. Le dialogue peut enfin commencer. 

Les acteurs retrouvant de la bonne volonté, mais surtout la ville s’engageant pour préserver le cœur de la Robertsau, il a fallu d’abord détricoter l’héritage Ries-Fontanel-Dreyer, ensuite écouter les besoins de la paroisse et trouver une solution gagnant-gagnant pour tout le monde (on vous fait vraiment la version courte, mais il y a plus de rebondissements dans ce dossier que dans « Les feux de l’amour »).

Le point n°20 du conseil municipal du 21 mars 2022

C’est donc une énorme victoire pour la Robertsau qui sera l’objet du point n°20 du conseil municipal du jour (à suivre en direct sur Rue89 Strasbourg). La ville va se porter acquéreur de la cour du foyer Saint-Louis. 

Cour qui ne sera donc plus urbanisée, mais qui va être végétalisée : 

Afin de préserver ces espaces et d’en assurer la conservation, il est proposé que la ville de Strasbourg s’en porte acquéreur et mette à disposition l’emprise de 9.64 ares correspondant au jardin, au profit du Conseil de fabrique de cette paroisse. L’acquisition de la cour du foyer, permettra la préservation de cet espace comme une emprise libre sur laquelle la collectivité pourra réaliser un aménagement paysager et de loisirs, permettant de créer un lieu de convivialité au sein du quartier, ainsi qu’un espace extérieur, notamment utilisé par l’association des scouts de France dont le local est actuellement situé au sein du Foyer.

Et le jardin Saint-Louis est lui aussi sauvé : 

De même, s’agissant de l’emprise du jardin, l’acquisition permettra de préserver sa nature d’espace vert, en inscrivant sur cette emprise une clause d’affectation et une servitude de non aedificandi permettant de maintenir cet espace comme ilot vert du secteur.

C’est donc une issue inespérée pour la Robertsau qui va être actée par ce vote : 

  • Le jardin jouxtant l’église ne sera pas urbanisé
  • et la cour du foyer ne sera pas bétonnée,
  • le foyer Saint-Louis est en train d’être rénové et la paroisse dispose d’un
  • outil pour ses missions.
  • le 119 rue Boecklin ainsi que la mairie de quartier ne seront pas vendus
  • le 66 rue Boecklin ne sera pas urbanisé
Le jardin ne sera pas urbanisé

Et comme le souligne le collectif « Un cœur pour la Robertsau » : 

Cette solution était d’ailleurs assez simple, et avec un peu de bonne volonté, elle aurait pu avoir lieu bien avant si l’orgueil et la vanité n’avaient pas aveuglé l’équipe de l’ancien Maire de Strasbourg Roland Ries et l’ancien curé de la Robertsau avec qui tout dialogue était impossible.

Et de rajouter : 

Les membres du collectif Un Cœur pour la Robertsau se sont battus (avec l’ADIR – ndlr) pour maintenir, au cœur du quartier de la Robertsau, un lieu de vie tout en préservant son histoire. Le foyer Saint-Louis fut construit par les architectes de la Neustadt ; extension de la ville elle-même inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Nous ne pouvons que nous féliciter de cette issue. (…) Aujourd’hui, ce n’est pas un épilogue, c’est enfin un nouveau départ pour le Cœur du quartier.C’est maintenant aux associations et aux citoyens de s’exprimer et d’imaginer ce qu’ils souhaitent pour le cœur de la Robertsau. Un cœur qui s’est battu et qui aujourd’hui bat au rythme de son avenir.

Imaginer un « Centre des possibles » était déjà à la Une de l’Echo de la Robertsau N°276. Et son président, Jacques Gratecos d’écrire : 

Aujourd’hui, ce qu’attendent les Robertsauviens, c’est qu’une coconstruction de leur quartier soit enfin engagée. Dans un premier temps la Ville pourrait inviter cabinets d’urbanistes, paysagistes, sociologues, chefs d’entreprises à se pencher, en compagnie des services de l’Eurométropole, sur la Robertsau afin d’établir un diagnostic, et cela en fixant une échéance courte. Ce constat serait présenté ensuite aux habitants pour qu’ils l’abondent et le confirment. Pourrait alors commencer des « échanges constructifs » dont l’aboutissement serait plusieurs scénarios.

Voilà qui ouvre enfin de belles perspectives pour le quartier. Il faut saluer le travail acharné de l’ADIR, du Collectif Un cœur pour la Robertsau, de l’association Patrimoine et Modernité soutenus par de très nombreux Robertsauviens qui ont financé les trop nombreux recours pour éviter le pire.

Seule l’ASSER s’est tenue à l’écart, préférant pour des raisons politiques ne pas froisser l’ancien curé que de lutter réellement contre le béton. Il est plus facile d’être dans des postures que de passer aux actes. On regardera d’ailleurs avec attention les réactions des élus de l’opposition au conseil municipal de ce jour… sauront-ils reconnaître que l’équipe actuelle a fait du bon boulot pour la Robertsau ? 

Lettre d’information

Exposition

Exposition

Commentaires

La Robertsau en image

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité